19.9 C
Alger
vendredi, juin 21, 2024

L’Algérie termine l’été 2021 avec à peine 2 millions de personnes entièrement vaccinées

L’Algérie sort de l’été 2021 avec un bilan plutôt insatisfaisant concernant le nombre des personnes entièrement vaccinées, à savoir ayant reçu les deux doses d’un vaccin anti-COVID-19. En effet, Algérie Part a pu confirmer au cours de ses investigations que les autorités sanitaires algériennes ont pu à peine vacciner entièrement 2 millions d’Algériens depuis la fin du mois de juin et jusqu’à la fin du mois d’août dernier. 

Ce chiffre n’a jamais encore atteint les trois millions de personnes complètement vaccinées comme l’a fait croire le 4 septembre dernier le porte-parole du Comité scientifique chargé du suivi et de l’évolution de l’épidémie Covid-19 en Algérie, Djamel Fourar. En revanche, ce dernier n’a pas menti à l’opinion publique lorsqu’il a déclaré que  cinq (5) millions d’Algériens avaient reçu une première dose de vaccin. A la fin de la première semaine du mois de septembre, l’Algérie a effectivement a dépassé la barre des 5 millions de personnes ayant bénéficié de l’administration de la première dose d’un vaccin anti-COVID.

Les derniers chiffres recueillis et confirmés par Algérie Part dévoilent que notre pays compte, désormais, plus de 5,5 millions de personnes vaccinées avec la première dose. Ceci dit, ces chiffres demeurent dérisoires par rapport à la menace contre la santé publique que représente l’épidémie de la COVID-19 et ne permettent pas à l’Algérie de garantir à sa population un niveau d’immunité collective rassurant.

Le ministère de la Santé est conscient de cette vérité, a-t-on encore pu confirmer au cours de nos investigations. Les réunions de travail s’enchaînent pour trouver des solutions qui donnent des coups d’accélérateurs à la campagne de vaccination de la population. C’est dans ce cadre que la vaccination a été lancée dans les pharmacies algériennes. En effet, depuis le 25 août dernier, 3000 pharmaciens répartis sur l’ensemble du territoire national se sont portés volontaires pour assurer la vaccination à leurs clients. Un protocole médical a été mis en place et une formation spécifique a été dirigée par les cadres du ministère de la Santé afin de garantir le bon déroulement des vaccinations au sein des officines.

 

dernières nouvelles
Actualités

3 تعليقات

  1. Semar fait tout un plat d’un prétendu vaccin qui n’a aucun effet protecteur.

    En criant avec le loup, il incite les algériens à devenir des zombies.

    Les exemples de pays ayant fortement inoculé ce poison à leurs populations sont dans la panade avec des contaminations plus importantes qu’avant cette  » vaccination « , sans compter les morts qui sont beaucoup plus nombreux qu’avant ledit  » vaccin « .

    Les labo s’enrichissent et les individus clamsent.

    D’ici octobre, soit 6 à 9 mois après avoir vérolé les individus, ces derniers subirons un hécatombe.

    Semar allez-y au lieu de prodiguer vos conseils et remarques qui n’ont aucun sens.

  2. @Evanglis Confutatis Maledictis Homo Tristus Tri Lisse
    Wallah ci vri ya Si Evangelis. Por une fois ji sui dakkor avec prisk totte tes illikubrasyou, surtou sala souila ki di li zombies qui pouvi divinir li zanji rien.
    Ci por sa ke 3 gros zombissadour ont iti nommi dernièrema et ji nommi Zeghmatoz le plouc à Prague, ville de culture, de civilisation , d’Histoire et des Arts, A.Djerad le kriki pillerin à Stockholm, ville active, grouillante de savoir, de sciences, d’innovations, d’arts et de défis, enfin le néandertalien Slimane Chenine expédié à Tripoli, là où sa mission sera de renforcer et raffermir les liens des actes de la Hidjara avec l’islamiste Esseradj, le pion de Merdogan. Ci sa l’homme qu’il faut à la blace. kil fo.
    Comme quoi, tous le chemins ne mènent pas nécessairement à la qobba sacrée, parfois ils bifurquent par des sentiers sinueux des obséquieuses soumissions et des puanteurs nauséabondes des égouts obscurantistes.

  3. C est plus facile d accuser le Mak d’incendies que de vacciner sa population.
    Cette non assistance à peuple en danger merite le TPI.
    Cette dictature rate tout et se permet tout avec une incroyable impunité et sans gène…
    Au peuple de s’enetver contre les hyènes insatiables de son sang. La silmya ne fonctionne pas avec les brutes stupides.