21.9 C
Alger
mercredi, juin 12, 2024

L’Algérie assouplit ses critères d’importation de blé pour avantager la Russie au détriment de la France

L’Algérie a décidé officiellement d’assouplir ses critères d’import de blé pour offrir un avantage commercial au profit de la Russie au détriment de la France. En effet, ces assouplissement permettra de modifier le cahier des charges concernant les dégâts d’insectes sur les quantités du blé importées depuis l’étranger. Et cette modification ne manquera pas de favoriser les fournisseurs de blés russes.

C’est du moins ce que relèvent à ce sujet de nombreux experts et observateurs avertis des marchés mondiaux des céréales. L’information a été, d’abord, révélée par l’agence Agritel, un organisme français spécialisé dans la gestion des risques des marchés agricoles ainsi que le recueil d’informations  sur les filières agricoles et agro-industrielle. D’après cette source, l’Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC) a lancé un appel d’offres international le 13 novembre. Il concerne 50 000 tonnes de blé meunier pour chargements sur trois périodes, échelonnées du 16 décembre au 31 janvier.

Mais pour désavantager les fournisseurs français dans cette compétition commerciale en vue de remporter ce marché, l’OAIC a modifié son cahier des charges concernant les dégâts d’insectes : le taux-limite de grains punaisés est fixé à 1 % contre 0,5 % dans ses appels d’offres précédents. Cet assouplissement des critères pour le blé importé par l’Algérie « pourrait bien profiter aux origines Mer noire, en particulier Russie, au détriment des blés français », note à ce sujet le média spécialisé Terre-net selon lequel  « plusieurs observateurs des marchés » pensent que cette décision « s’inscrit dans la crise diplomatique qui oppose depuis octobre la France et l’Algérie suite aux propos du président Macron sur la question mémorielle ».

Il y a donc une volonté délibérée des autorités algériennes de s’orienter massivement vers le blé russe pour ne plus dépendre du blé français alors que la France fut pendant de longues années le fournisseur classique de l’Algérie. Il est à noter jusque-là que l’approvisionnement algérien en blé est assuré jusqu’ici à hauteur de 60 % par la France et notre pays est le plus gros marché de blé pour la France hors UE avec notamment 300 000 tonnes de blé français importé en février dernier.  Cependant, le blé russe ne cesse de grignoter de la place en s’imposant comme un potentiel remplaçant du blé français. La Russie a fait savoir récemment qu’elle vise l’exportation de 1 million de tonnes de blé vers l’Algérie en 2021/2022. Ce qui lui permettra d’augmenter ses parts de marché.

Il est à signaler enfin que le prix du blé tendre a atteint récemment les 295,50 euros la tonne sur l’échéance de décembre et les 292 euros la tonne, pour un volume de plus de 29.100 lots échangés. Ces prix ne cessent de grimper et pourraient bientôt dépasser les 300 euros la tonne provoquant ainsi une aggravation de la facture en devises des pays largement dépendants des importations pour se nourrir en blé à l’image de l’Algérie.

 

 

 

dernières nouvelles
Actualités

15 تعليقات

  1. Tu parles de ton pays la France ou de notre pays Algerie???
    A lire cet Article, cela releve du moins de ta soumission a la France et en plus tu pleures comme si la France ne nous distribuait pas son ble, on serait morts aujourd’hui.

    Quel logique as tu Mon ami l’investigateur????
    Sais tu que la France avait decide du temps de l’envahissement chez nous en Algerie, faire de son ble une Arme redoubtable???.

    Sais tu que la France avait mis au point un system de corruption pour menager les chevres et les mouton dans ses anciennes colonies????

    Seule l’Algerie avait face…..
    La France a donc compris qu’il fallait jouer avec les militaires et les politiques…..

    Sans te contre dire, elle a reussi..et tu as raison de nous le rappeler,,,,,
    Mais pleurer comme tu le fais, alors j’ai envie de vomir……
    Il faut connaitre l’histoire,,,,
    Il faut remonter dans le temps et esperer comprendre comment la France ait reussi a manager tout ca…

  2. L’Algerie aujourd’hui est capable de nourir ses enfants….
    Mais il faut que les militaires cessent d’intervenir sur le fonctionnement d’un Etat Civil et democratique….
    Il faut aussi eliminer tous les hommes politiques Francophiles…..

    Autrement dit,,,,Les enfants de la France…
    A commencer par toi monsieur Zemmar

  3. Plus je te lis plus je me rends compte que des Vendus comme toi ont tue l’Algerie….

    Voici notre probleme!!!!!!!!
    Eliminer tous les Microbes et Virus etcc, c’est faisable dans la mesure du possible.

    Mais pas la poussiere car elle revient systematiquement, macaniquement ou tout simplement Naturellement.

    Conclusion,,, vous Etes de la poussiere

  4. Just one question please…
    How can’I get a rid of you and your closed guys whom are more likely to die for France???.
    My Answer is
    Stop everything with France, no more Freindly ship, no Mediterranean Space to share, no culture relationship and no more Visas.

    We are differents in many ways….
    We are free and need space…
    We are Algerians and proud of it….

    We have the world……..
    France is the worst world in earth.

    So choose between the Fucking Worst world and the the other side you’d never imagine it…..

    Think and Think baby

  5. Oui et alors? L’Algerie est souveraine! On ne peut pas lui chier à longueur sur les pompes et vouloir préserver ses avantages et intérêts! J’approuve la démarche de mettre tout les producteurs en concurrence transparente et équitable. On doit être aussi être plus rigiyreux dans la gestion de la balance commerciale. Algeria FIRST!!!

  6. Ce n’est guère un scoop, l’OAIC avait entamé ,il y a plusieurs mois la modification du cahier de charges pour l’importation du blé tendre. Ce cahier de charges avait été élaboré par des « experts » francais, sur mesure pour les agriculteurs francais.
    À lire ton article,on a l’impression que tu te lamentes sur le sort des ces pauvres agriculteurs de fafa. C’est vrai , j’avais oublié, les flics de fafa te protègent jour et nuit.

  7. L’Algérie du régime Boutef subventionné le blé français au détriment de ses propres céréaliers voilà la stricte vérité
    les appels d’offres étaient pipés, pour éliminer les autres fournisseurs et pas que russes
    On achetait exclusivement du blé français, le plus cher et en quantité…une partie se retrouvait au marché noir chez nos voisins car subventionné par l’argent des algériens
    Pourquoi les français eux, achètent leurs gaz ou leurs pétroles ailleurs sans accorder l’exclusivité au gaz algérien
    0,5 % à 1 %. c’est pinots ..le prix est revu à la baisse et pas de dépendance d’un seul fournisseur
    La prochaine étape c’est de subventionner les céréaliers locaux, leurs assurer des prix élevés pour leurs récoltes ( les prix ont été gelé depuis 2007) ,augmenter les surfaces dédiés aux céréales, leurs apporter le soutien des services de l’état pour augmenter la production local…L’Algérie est un pays continent, il y’a le sud et sa nappe phréatique

  8. Ils sont sympas les Russes avec leur régime autoritaire ! C’est vrai qu’on aime les dictatures en Algérie !
    L’annexion de la Crimée par la Russie ! C’est rien, on est anticolonial uniquement avec les juifs, les Français et les Marocains parce qu’ils pourraient être plus costauds que nous !

    Sur le plan commercial, les Russes, a contrario des français, ne sont pas clients de l’Algérie !
    (En 2019 : 1er client la France : 14,5 % des exportations algeriennes ! )
    Les algeriens adorent acheter aux chinois (1er importateur) et aux Russes, mais ceux ci n achètent rien à l’Algérie !
    Peu importe, chez les Algeriens, on aime l’idéologie sous toute ses formes !

  9. A tous les patriotes !!! Urgent.
    Faisons une pétition,de par le monde pour intronisé notre monsieur sachant zakakhra berzidan de la ripoublique, car il sait tout, il comprends tout, il a toutes les compétences, a lui seul il fera de l’Algérie la Suisse de demain. Surtout si il se fait aider par vaginlisse, car à eux deux à force de lèche ils peuvent goudronné toutes les routes de n’anjiri.
    Quand on ne maîtrise aucun sujet et que l’on passe son temps à ramasser des conneries sur Google,vaut mieux fermer sa gueule. Mais pour faire cela il faut déjà être un homme. Vive n’anjiri, vive Tebtoub et vive chengriha, et que le peuple crève la gueule ouverte ce n’est pas grave. A défaut de pain ils n’ont qu’à manger des beriouches, a défaut de sangout ils n’ont qu’à utiliser l’huile d’olive, a défaut de l’ait,ils n’ont qu’à manger des yaghout, et puis à défaut de viande il n’ont qu’à manger des navets.
    De toute les façons tout le mal de l’anjiri vient du peuple,et heureusement qu’on a des dirigeants compétents et patriotes, car sinon ils auraient tous eu la nationalité française.
    Vive n’anjiri vive Tebtoub et que la situation perdure. Et votons tous pour zakakhra comme berzidan et vaginlisse comme premier ministre, voilà la solution.

  10. Bond du prix du blé, après des propos russes

    Par Le Figaro avec AFP

    Publié le 10/11/2021 à 22:00

    Le cours du blé à Chicago a fortement grimpé mercredi entraînant dans son sillage celui du maïs et dans une moindre mesure celui du soja, au lendemain des chiffres du rapport Wasde et alors que la Russie envisage de restreindre ses exportations de blé.

    » LIRE AUSSI – Les estimations de la production de soja américain revues à la baisse

    Le ministre russe de l’agriculture «a évoqué une hausse des taxes à l’exportation sur le blé russe ainsi que la possibilité d’imposer des quotas sur les exportations de céréales dont le blé», a indiqué Dan Cekander de DC Analysis. Ce serait une façon de protéger la production intérieure et, en limitant les exportations, de juguler la hausse des prix, a ajouté l’analyste, soulignant que le blé de la Mer Noire avait fortement augmenté sur le marché intérieur .

    Cette vive hausse du blé entraînait aussi celle du maïs, soulignait par ailleurs Dewey Strickler d’Ag Watch Market Advisors. L’impact du rapport mensuel Wasde sur les prévisions de production et les stocks, publié mardi par le ministère américain de l’agriculture (USDA), continuait de se faire sentir. «Les stocks mondiaux de blé ont décliné de 1,4 million de tonnes par rapport à octobre et sont tombés plus bas que ce que le marché prévoyait», a expliqué Dewey Strickler. Les opérateurs ont aussi été surpris par le volume de la récolte de maïs, pas aussi important qu’attendu, a ajouté Dan Cekander.

    Le soja en hausse

    Le dollar en nette hausse et les cours du pétrole en repli, deux tendances qui habituellement influencent les prix des céréales à la baisse, n’opéraient pas en ce sens mercredi, relevaient les deux analystes. Le cours du soja suivait modestement à la hausse, après le bond de la veille dans le sillage du rapport Wasde qui a abaissé son estimation de la production mondiale de l’oléagineux. «Il n’y a toujours pas de ventes de soja annoncées vers la Chine. Il semble que la demande chinoise soit lente», soulignait Dan Cekander pour expliquer la modeste avancée du cours.

    Le boisseau de blé (environ 27 kg) pour livraison en décembre a gagné 3,14% à 8,0300 dollars contre 7,7850 dollars mardi. Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre a pris 2,61% à 5,6925 dollars contre 5,5475 dollars, la veille. Le boisseau de soja (environ 27 kg) pour livraison en janvier a progressé de 0,24% à 12,1675 dollars contre 12,1200 dollars à la clôture précédente.

  11. On reconnait bien le langage des soumis dans l’âme « offrir un avantage commercial au profit de la Russie au détriment de la France ». Comme si la France avait de fait le droit sur le blé que consomme l’Algérie ? Cette lopette omet d’écrire que le cahier des charges algérien a été rédigé pour favoriser exclusivement les français. Ces parasites œuvrent à installer l’Algérie dans la dépendance et ne lui pardonnent pas de s’affranchir de leurs sponsors.

  12. Loco, tu n’est qu’un khanez de l’armée de ayachas, esclave parmi les esclaves. Tu viens ici te défouler sur l’Algérie et vomir la haine qu’on t’a inculqué dans ta zriba.
    Tu n’est qu’une mouche payée pour répandre la haine. Tu crois que tu vas atteindre le moral des Algériens ou saper leur volenté. Tu te trompes sur toute la ligne. Tu devrais aller voir du côté de Sebta ou Mlilia pour voir les « femmes mulles » marocaines pour les libérer de l’esclavagisme moderne au lieu de venir ici chercher des petites bêtes à tes maitres les Algériens.

  13. Ya dzlahmar,
    un ânejirien comme toi fait que le pays ne se relévera jamais et il continuera sa déchéance!
    Quant à la zriba,j’aimerai bien y aller, mais je ne peux pas malheureusement.
    Quant à ce que je suis ,je préfére ne pas répondre, car si pour faire coommunauté avec des aghyouls comme toi, je préfére m’abstenir.
    Quant à saper le moral des Algériens, je pense qu’ils ont tout ce qu’il faut aux Tagarins et à El mouradia, ils n’ont besoin de personne d’autre.
    Allez rouh talhess, car les rangers commencent à ternir.