23.9 C
Alger
mercredi, juin 12, 2024

La France répond à Belhimer et au gouvernement algérien : « La liberté d’informer est un droit fondamental qui doit partout être protégé »

Les autorités françaises sont sorties de leur silence à la suite des menaces violentes et indélicates signifiées par le porte-parole du gouvernement algérien et ministre de la Communication, Amar Belhimer. Ce lundi 15 mars, la porte-parole du ministère des Affaires Etrangères français, à savoir le fameux Quai d’Orsay, a expliqué que la « France défend la liberté de la presse partout dans le monde ». 

La même porte-parole du Quai d’Orsay a également expliqué que la France « défend la sécurité des journalistes et de tous ceux dont l’expression concourt au débat public », nous apprend ainsi l’AFP. D’après la même source, la diplomatie française n’a pas omis de souligner également que « la liberté d’informer est un droit fondamental qui doit être protégé ». Cette réaction officielle de la diplomatie française intervient à la suite d’une question de l’APF, l’agence de presse française, sur la situation de France 24 en Algérie.

La télévision française fait l’objet d’un véritable chantage exercé par le régime algérien. Amar Belhimer a menacé samedi dernier la chaîne de télévision internationale France 24 de «retrait définitif» d’accréditation en raison, selon lui, de son «parti pris flagrant» dans la couverture des manifestations du mouvement pro démocratie du Hirak.

«Un dernier avertissement avant retrait définitif de l’accréditation a été adressé à France 24», a prévenu le ministère algérien de la communication dans un communiqué. «Le parti pris de France 24 dans la couverture des marches du vendredi est flagrant, allant jusqu’à recourir sans retenue aucune à des images d’archives pour les antidater afin de porter secours à un résidu antinational constitué d’organisations réactionnaires ou séparatistes, aux ramifications internationales», a-t-il accusé dans une violente diatribe.

Les menaces d’Amar Belhimer ont suscité l’indignation générale de nombreux Algériens qui ont dénoncé vigoureusement une censure inacceptable.

dernières nouvelles
Actualités

11 تعليقات

  1. Mdrrr l’Algérie va vite se calmer devant son Dieu la France. Tu joues le grand mais t’es qu’un laquais oh toi petit ministre qui menace sans cesse la liberté oh toi harki que tu es oh toi ton heure ainsi que tous les autres harkis restes en Algérie arrivera bientôt bande d’ordures ménagères …

  2. L’Algérie a perdu tout crédit. Même ceux à qui le pouvoir a ouvert le pays pour se servir sans limites ne se souviennent plus. Ils ne sont pas prêts de renvoyer l’ascenseur. C’est une punition méritée, car même maintenant, le pouvoir continue de traiter son peuple qui milite pour desserrer l’étau de « résidu ». L’arrogance sans limites de ceux qui ont confisqué tout un pays et qui se croient tout permis !

  3. Allez, on continue comme ça et dans un an on se retrouve avec le même système qu’en Corée de Nord.

    Plutôt que de s’attaquer aux vrais problèmes que rencontre notre nation qui sont d’ordres économiques et sociétales dont toute la Terre connait l’existence et même les raisons, ce ministre et ceux qui sont derrière, croient qu’en supprimant l’information le problème est résolu.

    Une gouvernance forte et responsable se sentant capable de mettre en place des solutions n’hésiterait pas une seconde à « mettre sur la table » les données des difficultés économiques actuelles afin que nous en prenions conscience et que nous agissions en conséquence. Et cela, sans tenir compte d’un reportage d’une télé étrangère.

    L’épisode de notre ambassadeur qui avait été rappelé par les autorités algériennes en colère pour consultations le 27 mai 2020 après la diffusion de deux documentaires sur le hirak par une télé française avait suscité des commentaires critiques sur le gouvernement Tebboune dans la presse internationale. Et cela n’avait pas grandi l’Algérie qui figure à la 146e place (sur 180) du classement mondial de la liberté de la presse 2020. Elle a dégringolé de 27 places par rapport à 2015 (119e).

    Il est vrai que Belhimer joue parfaitement bien son rôle d’homme politique —patriote— en agissant de la sorte. Et les gogos vont l’applaudir et cracher sur fafa et ses médias. Ne protège-t-il pas ainsi notre pays souillé par une vision étrangère négative? Et pourtant chaque semaine, des étudiants, des citoyens manifestent dans les villes d’Algérie en criant des slogans qui mettent en cause la gouvernance à laquelle il appartient. Eux aussi se considèrent patriotes.

  4. Ce Commentaire es sur facebook ….C’est bien naturel et aussi ordinaire que des extrémistes kabyles qui pensent qu ils sont le seuls détenteurs de la vérité, et que tous les autres ne sont que des mineurs et qu’ils doivent suivre sans rouspeter !…. des Kabyles qui ont rempli leurs panses indûment et au détriment des autres s’attaquent au Kabyle Patriote Monsieur Belhimer !…. si ces kabyles avaient un peu de « nif » ils auraient du se mettre derrière Monsieur le Ministre et de ne pas le désavouer et prendre le parti d’un pays ennemi ! la france qui reprogramme la recolonisation de son ancien-nouveau empire veut inclure le joyau de son ex-empire ! : L’ALGERIE !…. Les patriotes algériens ne veulent pas se laisser bouffer par la france à la sauce franco-berbériste-kabyliste !!!!….tous les rats qu commentent sont acquis a la france néo-coloniale et à son Etat profond et aux franco-sionistes et aux nostalgiques de l’Algérie de papa !… ces kabyles inconscients car ils n’ont plus de fierté et de dignité oublient que la france écrasera leurs descendants comme elle l’a fait avec leurs ascendants !… Le peuple algérien dont beaucoup parlent en son nom récupérera tôt ou tard le pouvoir et met en garde Tebounne et ceux qui sont derriere lui que le peuple Algérien ne se laissera pas faire ! et n’acceptera jamais la tutelle de la france sur le pays et qu il doivent fermer toutes les portes à la france !….Le peuple est prêt a mener une nouvelle guerre contre la france ici en Algérie et la-bas en france pour neutraliser à tout jamais ses relais et ses valets kabylistes!….A Bon entendeur Salut !….

  5. France 24 va être interdit et on je suis prêt à prendre les paris.
    On ne sera ni le premier ni le dernier pays au monde à boycotter une TV étrangère.
    Quand on montre des images de 2019 et 2020 et faire croire aux téléspectateurs qu’elles datent du jour est le désinformation
    Nos journalistes d’oppositions sont parfaitement capable de faire le boulot et il le font bien en journalistes professionnels
    Quand j’ai besoin de savoir ce qui se passe à Oran, Algérie , à Tizi, Bejaia, ou ailleurs en algérie, je consulte les sites des journaux algériens qui montrent les photos des manifestants, leurs panneaux, relatent les incidents soit avec la police soit avec entre les manifestants …pourquoi ZEMMAR ne parle pas des l’incidents avec « les prétendus leaders du Hirak » qui ont été hués, insultés par les manifestants et ex-filtrés…pourquoi ZEMMAR ne parle pas des manifestantes femmes qui ont été conspués par des femmes en hijabs celles)là car leurs pancartes et leurs slogans ne plaisaient pas…
    « on leurs a intimé l’ordre de ne pas sortir des clous, c’est à dire conspuer l’armée et les dirigeants…et que leurs revendications de révoquer la LOI de l’infamie ( pas. de la famille) qui maintien la femme mineur à vie ne renter pas dans la nomenklatura du Hirak
    Les vrais journalistes et militants courageux sont en Algérie pas dans derrières leurs bureaux parisien ou londoniens
    Ceux qui se manquent la bas sont des lâches…faire ds sites in à la Place de la république et réclamer l’indépendance de l’Algérie ne peut pas être l’œuvre de patriotes …l’indépendance a été arraché de haute lutte à l’ancien colonisateur, après 8 années d’une guerre sale et sanglante…pas à Paris mais dans les Djebels, les dechras, les villes et bidonvilles algériennes
    A ce jour, la France , pays des droits de l’homme, refuse d’ouvrir ses archives de la guerre d’Algérie comme le stipule la LOI française ( LA LOI de 2008 oblige l’armée française l’ouverture des archives après 50 ans révolu) , autorisant au cas par cas , le levée d’une feuille d’archive d’un carton et interdisant la divulgation du reste..
    Que continue à cacher l’ancien colonisateur? le nom des traitres car le nom des geôliers français, nous algériens on s’en fiche..et des traitres il y’en a eu et la France tient toujours à les préserver eux ou leurs descendants
    Macron essaie de faire des gestes mais la hiérarchie militaire bloque car et pour cela on est nombreux à en avoir l’intuition les services français veulent protéger des noms de leaders algériens qui se sont présenté comme des héros alors même qu’ils ont ou collaborés ou qui ont continués à le faire après l’indépendance.
    Certains de nos anciens hauts gradés, leaders du FLN, ou du gouvernement ont toujours eu carte blanche pour venir se soigner , soigner leurs familles, et même s’installer et s’acheter des biens avec l’argent de la corruption sans risquer de se faire embêter par les services fiscaux ( TRACFIN) , ou de la justice française…c’était une manière de les tenir en laisse…

  6. Heureusement que la France peut compter sur son goumier Abdou Semmar pour relayer ses messages.
    L’Algérie n’est pas la France. La liberté d’informer oui mais pas à géométrie variable. Nous avons une multitude de cas ou cette prétendue liberté n’est pas appliquée : Palestine, Sahara occidental, Ouigours en Chine,…
    Il faut être aveugle pour ne pas voir la manipulation et la désinformation dans la couverture médiatique de la situation en Algérie. La France, aidée par tous les néo-indigènes, le makhzen, les émirats du golf et israël font tout pour faire plier l’Algérie. Le flux d’information, d’articles, de reportages, de live sur les réseaux sociaux est révélateur d’une compagne acharnée dont le but est clairement de faire tomber l’état et faire basculer le pays dans l’instabilité.
    Des gens qui n’ont rien à avoir avec l’Algérie, ont trouvé par l’intermédiaire de quelques Algériens traitres à leur nation, un moyen de se défouler sur notre pays.
    Un pouilleux baiseur de mains qui vit dans un no-mans land trouve le moyen de venir, qui plus est, sur un site soi-disant Algérien, déverser toute sa haine sur l’Algérie. Des milliers de personnes qui travaillent en Algérie et mangent de ses richesses, s’adonnent à des pratiques scandaleuses à l’encontre de notre peuple.
    Quand à tous ces traitres Algériens qui ont fait de la déstabilisation de l’Algérie un vrai business à travers leurs activités sur les réseaux sociaux engendrant des rémunérations colossales, au détriment de la sécurité de l’Algérie, je leurs dis le temps est entre nous et l’histoire reprendra ses droits et le calme reviendra après la tempête et le peuple Algérien saura qui a tout fait pour l’entasser et le pousser vers l’inconnu.
    Vive l’Algérie, le peuple Algérien et l’ANP.

  7. Ce n’est pas France 24 qui nuit à l’image de l’Algérie , au contraire le Hirak est à l’honneur du peuple algérien.
    Celui qui nuit très gravement à l’image algérien, c’est le pouvoir algérien et son bourricot de ministre de la communication Belhimer. Celui qui a un fils trafiquant de drogue en prison devrait démissionner.
    Par ailleurs, à chaque fois qu’il ouvre sa bouche, il couvre de ridicule le pouvoir algérien. Sa com est du niveau de la Corée du Nord, de l’Albanie et de l’ex RDA.

  8. @Axis@ un sujet du narco état vient nous donner des leçons d’honneur?
    Un prétendu pays musulman qui est le première producteur et premier exportateur de cannabis?
    Un pays qui tire 23 % de PIB soit 25 milliards de Dollard par an du traffic de drogue?
    Combien de journalistes, d’avocats, de députés, d’élus européens ont expulsés du narco état de momo 6?
    Nous, nous sommes fier de notre Hirak…le monde entier a salué la diversité des manifestants, leurs pacifismes et surtout leurs pacifismes .
    Quand dans d’autres pays une manifestation se termine par des biens brûlés ou détruits, des manifestants ou des forces de l’ordre blessés parfois des morts…chez nous malgré les fakenews relayés par la presse de ton pays haineux , les gens ont le droit de manifester
    On sait ce qui est advenu des manifestants du Hirak marocain, tabassés, torturés et condamnés à 20 ans de prison pour certains…

  9. El Batriote campé devant sa niche de tayou de ses chouakers qui ont lessivé le pays, continue d’aboyer et de déverser sa bave raciste anti kabyle. Le pauvre idiot, mandaté en gros bourdon bouseux de service, troll invétéré qui donnerait son luc pour un strapontin, ne sait pas que le plus grand ennemi de la Kabylie est bien la France et ce depuis les premières années de conquête, particulièrement les ravages des troupes françaises et des batailles de 1857, 1871 allé jusqu’à la révolution de 54-62, avec ses bombardements, napalm, destruction des oliveraies, des arbres fruitiers et du cheptel. Pendant ce temps là la smala d’où est issu ce Batriote de zoudj frak était bien planquée, attendant que passe tawaghit.
    Aujourd’hui un tel larbin se dit Batriote avec sa carta de kasma frelatée, quand ce n’est pas une carte de faux moudjahed qu’il exhibe comme tous ses semblables.
    Aujourd’hui un tel khoroto s’autorise l’insulte impunément planqué derrière son anonymat de lâche, l’insulte qui va au pays de Didouche, Abane, Amirouche, Mohand Ouelhadj, Ait Ahmed etc.
    Les Kabyles savent très bien que la France est un de leur premier ennemi. Toi tu peux toujours essayer de noyer le poisson, ce sera vain.