23.9 C
Alger
mercredi, juin 12, 2024

La France lance la restructuration et l’extension des locaux du Lycée international Alexandre Dumas (LIAD) à Alger

C’est un projet qui symbolise les ambitions encore intactes de la France en Algérie en dépit de toutes les tensions politiques récentes ayant opposé violemment Paris au régime algérien. L’Ambassade de France à Alger a annoncé le lancement officiel de la restructuration et d’extension des locaux du Lycée international Alexandre Dumas (LIAD), un prestigieux établissement qui attire les enfants du Gotha algérien. 

Pour assurer le lancement de ce projet, une cérémonie a été organisée hier le mercredi 6 avril en présence d’Olivier Brochet, Directeur de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger et François Gouyette, Ambassadeur de France, Haut Représentant de la République française en Algérie.

« Cet événement coïncide avec les 20 ans du LIAD et les 10 ans de l’EPIAD (Ecole primaire internationale Alexandre Dumas). Ces anniversaires sont l’occasion de rappeler les jalons qui marquent la croissance de cet établissement. En 20 ans, en effet, le LIAD est passé de 180 élèves et 40 personnels dans un seul site à près de 2100 élèves et 250 personnels répartis dans 4 sites, à Alger, Oran et Annaba », se réjouit à ce propos un communiqué de l’Ambassade de France à Alger parvenu à notre Rédaction.

D’après la même source, ce projet de rénovation est appelé le « Grand Liad » et vise « à l’amélioration de l’environnement de travail et du bien-être des personnels et des élèves, répondant aux exigences de l’école française ».

« Cela se traduira par un accent particulier porté à la qualité de l’accueil et de la gestion des flux, et par une augmentation de plus de 210 places de sa capacité d’accueil. La création d’une salle polyvalente de 200 places, d’un pôle scientifique et de langues vivantes étrangères, d’un nouveau restaurant scolaire et administratif, de préaux et d’un petit terrain de sport, la rationalisation et l’agrandissement des espaces dédiés au périscolaire (centre de documentation et d’information) et à la vie scolaire (pôle vie scolaire commun, salles d’études, espace de vie des élèves, espace parents d’élèves), couplés avec le rééquilibrage des espaces récréatifs, sont les évolutions majeures de ce projet », explique enfin le communiqué  de l’Ambassade de France à Alger.

dernières nouvelles
Actualités