20.9 C
Alger
dimanche, mai 28, 2023

Inquiets par la situation en Algérie, les Etats-Unis dépêchent une délégation du Congrès à Alger

La situation en Algérie intrigue et inquiète les autorités américaines, a-t-on appris auprès de sources diplomatiques. Cette inquiétude américaine porte sur l’instabilité actuelle qui prévaut en Algérie et l’incapacité du régime algérien notamment de l’institution militaire à transmettre le pouvoir à une nouvelle autorité civile légitime, nous certifient nos sources. 

Et pour trouver des réponses à leurs interrogations, Washington a dépêché à Alger une délégation du Congrès conduite par Stephen Lynch, représente le sud de Boston à la Chambre des représentants depuis 2001. Il est membre du Comité de surveillance et de la réforme, ainsi que du Comité des services financiers et du Comité des transports et de l’infrastructure.

Cette délégation du Congrès Américain a séjourné à Alger du 7 au 8 octobre 2019, comme il a été confirmé officiellement dans un communiqué rendu public par l’ambassade des Etats-Unis à Alger. Au cours de la visite, la délégation et l’ambassadeur John Desrocher ont rencontré le ministre algérien des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum et ont discuté des efforts déployés pour promouvoir la coopération économique, lutter contre le terrorisme et renforcer la sécurité dans la région, ainsi que d’autres domaines de coopération bilatérale, explique la même source.

 

Ceci dit, selon nos sources proches de l’ambassade US à Alger, les membres de cette délégation n’ont pas hésité à aborder les incertitudes politiques actuelles en Algérie et les dangers qui pèsent sur toute la stabilité de la région du Maghreb. Les représentants du Congrès américain ont également cherché à savoir si le futur processus électoral pour le scrutin présidentiel du 12 décembre prochain se déroule dans de bonnes conditions. En clair, Washington insiste pour que le pouvoir soit transmis à un Président civil élu dans les meilleures conditions possibles.

 

dernières nouvelles
Actualités