25.9 C
Alger
samedi, juin 22, 2024

Il gonfle le taux de participation pour le porter à 30,20 % : Le pouvoir algérien l’a fait !

Il l’a fait ! Le pouvoir algérien a osé gonfler le taux de participation pour masquer la réalité amère de l’abstention record qui a été, pourtant, grandement observée dans tous les 61.543 bureaux de voté, répartis sur 13.000 centres. Le président de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Mohamed Charfi, a fini par annoncer, à une heure tardive dans la nuit du samedi 12 juin, que le taux de participation à l’échelle nationale a atteint finalement les 30,20 % alors qu’il était d’à peine 14, 47 % à 16 H 00. 

Plusieurs sources au sein de l’ANIE ont confirmé à Algérie Part que ce taux annoncé par Mohamed Charfi est « politique » car il est largement « gonflé ». Le véritable taux qui traduit la réalité électorale de cette journée du 12 juin est plutôt de 21 %. Mais Mohamed Charfi a refusé de l’annoncer vers 21 H lors de sa première prise parole parce qu’il n’avait pas reçu encore le feu vert des autorités suprêmes de l’Etat pour « valider » ce résultat officiel du scrutin électoral entrant dans le cadre de l’élection des futurs 407 députés algériens du nouveau Parlement.

Vers 23 H, Mohamed Charfi reprend la parole pour annoncer aux médias algériens un taux de participation de 30,20 %, à savoir le « taux qui lui a été communiqué d’en haut », certifient nos sources. Selon nos informations, la Présidence algérienne a exercé des pressions pour « modifier » le taux de participation définitive à ce scrutin électoral qui était inférieur en réalité au 23,7 % de participation  au référendum du 1er Novembre 2020 portant sur l’adoption de la nouvelle Constitution.

Le Palais Présidentiel d’El-Mouradia ne pouvait pas subir une telle « humiliation » en acceptant un tel faible taux de participation. La crédibilité du Président Abdelmadjid Tebboune aurait pris un coup fatal. Partant de ce principe, de 21 H 00 jusqu’à 23 H 00, des tractations ont été menées au plus haut sommet du pouvoir algérien pour aboutir à un processus permettant de « gonfler artificiellement » le taux de participation définitif aux élections législatives. Le pouvoir algérien espère ainsi sauver son « honneur » et prévaloir une légitimité qu’il cherche désespérément depuis les élections présidentielles du 12 décembre 2019.

 

dernières nouvelles
Actualités

12 تعليقات

  1. Et voila . C’est fini . Les elections sont finis . Un nouveau parlement a ete elu democratiquement , surrement il y aura un remaniment ministeriel et allons y pour une autre decenie de progres et de developpement grace a Teboune le visionaire et Sangriha le grand conquerant. . …. j’ose meme pas speculer de ce que sera le futur avec ces gens la . Et que personne ne me dise que ca va etre meilleur . Nous courrons vers une grande catastrophe car on ne peut descendre plus bas que ca .

  2. Il faut a tebboune une équipe de moutons a tout prix, élus ou pas, l’essentiel c’est d’avoir une assemblée qui obéit au maîtres ( tebboune et chingriha) pour montrer au monde qu’ils ont réussi à avoir une assemblée démocratique et qu’ils sont les meilleurs et que le hiraq n’est qu’une bande de voyous et terroristes et qui ne veut pas de la démocratie.Voila l’Algérie nouvelle de Tebboune et sa clique. Fafa qui cherche toujours à détruire l’Algérie va fêter ces élections puisque ces serviteurs sont toujours en place pour protéger ses intérêts en plus elle va les féliciter et leur ouvrir les portes des banques grand large , apportez vite l’argent du pétrole et déposez le chez moi car je suis la seule qui vous protégera . Et si le hiraq au lieu de crier une demie journée du vendredi en faisant une promenade change sa tactique et qu’il déclenche une grève générale pour quelques jours ça serait pas mieux maintenant que tous les partis qui ont joints le système et que tout est visible et claire,sinon il faut subir et accepter la dictature de ces voyous arnaqueurs et se taire a jamais.

  3. Ils auraient dû annoncer au moins 50%, ils sont devenus petits joueurs et très loin devant le taux de participation affiché par assad aux dernières élections en Syrie !!!
    A vérifier s’ils ont su faire une moyenne nationale pondérée car je pense qu’il ont fait une moyenne arithmétique des 58 wilayas !!!

  4. Au lieu de se focaliser sur Tebboun, il faut peut-être faire le bilan de la seconde année du Hirak
    Organiser une promenade les vendredi pour dénoncer  » les Fils de Bigeard » , « demander l’indépendance » ou  » Yatnahaw Ga3a » a échoué
    Pas de plate forme commune, pas de représentant et surtout pas « d’alternative crédible au pouvoir »
    On demande « aux décideurs » dans nos institutions, l’administration, l’armée, , de laisser leurs Koursi, leurs privilèges, leurs pouvoirs et de partir comme si de rien n’était…
    20% ou 30 % plus de votants n’est pas la question…moi par expérience, je sais qu’en dehors des grandes villes du Nord, ailleurs les gens votent plus.. dans les villages, les haut plateaux , les villes du sud , les gens ont toujours voté

  5. L’Algérie. . . .oui, c’est qui, c’est quoi. . .?

    L’Algérie sur Google Map est un. . . . .trou noir, un vide abyssal sur la carte du monde, voire, sur la carte de l’UNIVERS !

    L’Algérie, néanmoins, a été, est et demeurera un magnifique pays, aucun doute là dessus !

    L’Algérie, néanmoins est LE SEUL PAYS AU MONDE qui a osé créer « ex nihilo » ( de nulle part ) ses propres prétendus  » terroristes islamistes assoiffés de sang », elle a vendu clé en mains des protocoles à l’Occident qui se résument à : Laissez nous tuer l’immense foule de barbares et on vous permettra de continuer à nous piller contre votre accord pour que nos vieux militaires de pacotilles continent à planquer le produit de notre pillage dans vos banques à Paris !

    Tout le reste n’est que littérature . . . .insipide !

  6. « Il l’a fait! » indique l’entame de l’article. Ben oui, les cons osent tout et c’est à cela qu’on les reconnait disait Audiard. Et le pouvoir algérien est le plus con des cons. Mention spéciale.
    Pas étonnant, Bozo le Clown et Sergent Garcia sont à la tête de ce pouvoir qui rate tout ne serait-ce que de pourvoir en eau potable la capitale ou le pays en carburant alors qu’il produit du pétrole. C’est aussi le pays qui commande des autoroutes avec des nids de poules en oubliant les aires de sorties dans le cahier des charges.
    Bled Mickey.

  7. Après avoir dissout l’ancienne assemblée Tebboune avec son montor Chorfi ont élus les enfants des anciens FLN et RND , des enfants filles et garçons âgés de 20 a 25 ans ,la preuve a Bedjaia 9 élus tous FLN alors qu’ils y avaient que 0,6 o/o votants , ça ce dire que les bandits sont là depuis 62 degré ou de force, et si le hiraq ne s’organise pas une fois pour toute et désigné des représentants avec une grève générale pour quelques jours et bien c’est cuit pour l’Algérie.