30.9 C
Alger
vendredi, mai 24, 2024

Hirak : les manifestations commencent à Bouira, Tizi-Ouzou et Béjaia, une énorme foule attendue à Alger et Oran

Les manifestants n’ont pas attendu la traditionnelle fin de la prière du vendredi pour entamer leurs marches citoyennes à Tizi-Ouzou, Bouira et Béjaia. Des centaines, voire des milliers de personnes, ont commencé à se rassembler au niveau des places les plus névralgiques de ces villes et agglomérations en Kabylie. 

Des arrestations ont été signalées tôt ce vendredi matin à Tizi-Ouzou alors qu’aucune tension particulière n’a été constatée à Bouira ou Béjaia. Les manifestants ont commencé à défiler calmement à l’occasion du 108e vendredi du Hirak entonnant les traditionnels slogans du mouvement populaire réclamant le départ du régime actuellement au pouvoir et clamant l’illégitimité du Président Abdelmadjid Tebboune.

Il est à noter que plusieurs sources sécuritaires ont confié à Algérie Part leur appréhension car des bulletins de renseignement circonstanciés ont indiqué que ce vendredi 12 mars risque de connaitre les marches les plus imposantes du Hirak. Le sentiment de colère populaire est encore monté d’un cran cette semaine avec les sorties médiatiques violentes de l’institution militaire algériens qui a qualifié les opposants et les activistes pacifiques de « traitres » et d' »espions ». L’entêtement du Président Tebboune qui continue de mépriser le Hirak et ses revendications en organisant les prochaines élections législatives anticipées le 12 juin 2021 n’a pas manqué d’alimenter ce sentiment de colère populaire qui monte sans cesse en puissance avec comme arrière-plan la forte détérioration de la situation financière et économique du pays en raison de l’incapacité du gouvernement algérien à redresser l’économie nationale.

Toutes les sources sécuritaires contactées par nos soins prévoient d’immenses marches populaires et un raz-de-marée à Alger, Oran et d’autres grandes villes du pays à partir de 14 H 30.

dernières nouvelles
Actualités

5 تعليقات

  1. « …des bulletins de renseignement circonstanciés ont indiqué que ce vendredi 12 mars risque de connaitre les marches les plus imposantes du Hirak. »
    Toutes les wilayas ont intérêt à rejoindre la mobilisation du Hirak avant la chute du régime qui est pour bientôt! Il faudra pas rater le coach car les régions qui ne se sont pas mobilisées vont être taxées de pro-regime dictatorial…
    Le même raisonnement est valable à l’échelle individuelle dans les régions à forte mobilisation… demain il va rester soit on a été avec le Peuple-Hirak soit avec le régime-junte…