27.9 C
Alger
samedi, juin 15, 2024

Foued Belkecem, la boite noire de Houda Feraoun, décédé suite à une infection COVID-19

Foued Belkecem, ancien secrétaire général du ministère de la Poste et des Télécommunications, mais également ancien chargé de mission au Premier ministère, est décédé des suites d’une grave infection COVID-19 hier lundi après avoir été hospitalisé en toute urgence à l’hôpital militaire d’Ain Naadja, a pu confirmer Algérie Part auprès de plusieurs sources concordantes. 

La disparition de Foued Belkecem risque d’entraver dangereusement l’instruction judiciaire sur les dossiers dans lesquels est impliquée l’ancien ministre des Télécommunications et de la Poste, la fameuse Imane Houda Feraoun. Et pour cause, Foued Belkacem était le cerveau opérationnel et la boite noire de cette ex-ministre qui a régné sans aucun partage sur ce secteur sensible du pays de 2015 jusqu’à 2020.

Placée en détention provisoire le 8 décembre 2020, Houda Feraoun devait être jugée prochainement, à savoir à la prochaine rentrée judiciaire. Foued Belkecem, l’ex-SG de la ministre sulfureuse, est cité dans tous les dossiers ouverts par la Justice algérienne dans le secteur des Télécommunications. Durant ces 5 années de règne, Houda Feraoun ne faisait absolument rien, et ne prenait pas la moindre décision, sans associer Foued Belkecem en s’appuyant sur ses conseils et suggestions.

Il s’avère que le défunt ex-SG de Houda Feraoun a échappé à la prison après la chute de sa « marraine » et « protectrice » grâce aux relations et réseaux de son frère le magistrat Faycal Belkecam, juge au tribunal de Bir Mourad Rais et membre actif du syndicat national des magistrats (SNM). Ce dernier a cherché à tout prix à empêcher l’inculpation de son frère Foued Belkecam et de certains cadres dirigeants du secteur des télécoms. Faycal Belkecam officie au tribunal de Bir Mourad Rais depuis de nombreuses années et il n’a jamais pu être muté vers un autre tribunal de moindre envergure en raison de ses relations poussées au sein du ministère de la Justice.

Faycal Belkecam a actionné toutes ses connaissances pour éviter à son frère de se retrouver sur les bancs accusés dans les divers scandales ayant provoqué la chute de Houda Feraoun. Ce magistrat a beaucoup milité également pour protéger également son épouse, Benzine Fatma-Zohra, cadre dirigeante à Algérie Télécom. Elle était plus exactement la directrice de la division communication et marketing à Algérie Télécom. Et elle avait été recrutée en 2015 au sein de son poste grâce à l’intervention de Foued Belkecam et de Farida Belkecam, présentatrice vedette à l’ENTV et amie intime de l’ex-ministre Houda Feraoun. Auparavant, elle était un simple agent à Sonelgaz. Ses recrutements de complaisance constituent la pierre angulaire des scandales dans lesquels est impliqué le défunt Foued Belkecem. Dans sa tombe, l’ex-SG a emporté avec lui les secrets de nombreux gros scandales ayant ébranlé le secteur des télécoms comme les passations de marchés douteux avec le géant chinois Huawei, le câble sous-marin Orval, ou le datacenter de Lakhdaria. 

 

dernières nouvelles
Actualités

2 تعليقات