26.9 C
Alger
dimanche, juin 23, 2024

Exclusif. Air Algérie a demandé au gouvernement une aide de 910 millions de dollars pour éviter la faillite

Air Algérie est dans une situation financière totalement dramatique. La fermeture hermétique des frontières depuis la mi-mars 2020 et l’interdiction infligée à la compagnie aérienne nationale de programmer des vols spéciaux ou de rapatriement a asséché quasiment toutes les finances d’Air Algérie. Une importante réunion est attendue le 7 mai prochain à la direction générale de la compagnie battant pavillon national, a pu confirmer Algérie Part au cours de ses investigations.

Au cours de cette réunion, la forte probabilité d’une cessation de paiement des salaires des 10 mille travailleurs de la compagnie sera sérieusement abordée car Air Algérie n’a plus rien dans ses caisses faute de pouvoir travailler et de transporter des voyageurs à l’international. En plus, le gouvernement algérien n’a débloqué aucun budget pour soutenir Air Algérie face à cette conjoncture financière. Aucune rallonge budgétaire n’a été accordée par les pouvoirs publics à Air Algérie qui se débat toute seule face aux conséquences désastreuses de fermeture des frontières et de l’espace aérienne décidée dans une extrême radicalité par le régime algérien.

Dans ces conditions, pour éviter le scénario d’une faillite qui frappe à la porte de la compagnie aérienne nationale, les responsables de la direction générale d’Air Algérie sont en train de boucler une étude dans laquelle ils vont présenter les tenants et aboutissants de la situation financière de la compagnie tout en demandant officiellement un soutien financier à l’Etat sous forme de prêt garanti par l’Etat d’une valeur de 120 milliards de Da, soit l’équivalent de 910 millions de dollars US.

Sans ce prêt, Air Algérie ne pourra pas survivre à aux dégâts provoqués sur sa trésorerie fortement impactée par les mesures restrictives adoptées par le gouvernement algérien contre l’épidémie de coronavirus – Covid-19. Sans cet argent, Air Algérie ne pourra pas se relancer correctement et sera contrainte de dégraisser ses effectifs tout en revoyant catégoriquement son fonctionnement administratif.

 

dernières nouvelles
Actualités

11 تعليقات

  1. Les créneaux atterrissage/décolage en Algérie ne valent pas grand chose car loin de la saturation et ceux en France notamment à Orly ils n’appartiennent pas à Air Algérie!
    Ils ont coulé Air Algérie pour faire face au Hirak en exagérant la circulation du Covid an Algérie et fermant ainsi les frontières … le Covid est finalement entrain de creuser la tombe du régime qui va être enterré bientôt par le Hirak !
    DRS terroristes
    Généraux assassins

  2. Air France a reçu 11 milliards d’aide en tout depuis le Covid…Lufthansa 7 milliards…etc…etc..
    Encore un article pour mange merde..

    Vive l ANP!
    Allah yera7mek ya Boumedienne
    Frontières ouest fermées à vie
    Retour des 500 000 clandestins marocains chez Pedale6 le roitelet bouffi et ignare.

  3. Quand le tresor francais donnes de l’argent pour aider Air France, l’argent est utilise rationellement et il ya des
    rapports de comptes a la fin d’un projet; avec AIr Algerie, la moitie de cet aide vas termine dans les banques europeennes , detournes par les mafieux qui n’ont jamais fait marcher un foodcart mais qui soudainement se trouve a la directiond’une companie aerienne. La tentation est trop grande.
    Pauvre Algerie

  4. Toute les compagnies aériennes ont subit des pertes colossales à cause de la crise Covid
    Air Algérie perdait de l’argent bien avant…personnel pléthorique , corruption généralisée, copinage, gestion catastrophique des ressources, bureaux de représentations à étrangers très couteux et sans aucune utilité etc
    Demain Air Algérie ferme , elle sera remplacé par une dizaine de compagnies aérienne…
    Pourquoi ne pas la privatiser après l’avoir dégressé

  5. Comme on dit il faut digresser le mammouth!! À air Algérie il y a des gens qui ne servent ariens juste pour plumer La compagnie.
    Des ben aammises des pistonnées des copains et des copines et des enfants des oligarchies
    Et autres généreux et j’en passe…..
    Par contre aujourd’hui c’est défirent toute les compagnies aériennes sont en difficulté a cause de la fermeture des frontières
    Monsieur Abdou semmar il veut pas nous parler des 7 milliards€ pour air Franc. C’est normale il préfère abaisser L’Algérie comme toujours C son travail je pense qu’il est payé pour ça?

  6. impartial : c’est Algérie part et pas Mediapart !
    Il faudrait se mettre à la page, ce n’est plus Air France, depuis 2004 c’est Air France KLM, une société privée ! Les États français et néerlandais détiennent 30 ℅ du capital de la compagnie !
    La privatisation serait une solution pour faire bouger cette compagnie dans un monde aérien fait de compétitions !

  7. @ Kheireddine Mostefaoui 19 avril 2021 At 0 h 29 min >>>

    Bonjour c’est exactement ça mais moi j’ai pas voulu répondre @ lo ji parce que répondre à des personnes mal renseignés on risque de s’enliser dans les commentaires qui n’en finissent pas donc il vaut mieux ne pas répondre

    Bien Cordialement

  8. Imam pmu :
    Air France est partiellement privatisé en 2002 !
    En 2004, il y a eu une OPE d’Air France sur KLM !
    Air france est totalement privatisé !
    Air France-KLM est cote en Bourse sur le SBF 120 !
    En 2019, L’État néerlandais rentre dans le capital 14 % ( % même niveau que la France).
    A cause de l’aide en 2021, L’État français monte à 30 % du capital !
    Comme vous aimez l’Empire britannique et les privilèges de l’aristocratie anglaise !
    British Airways a fusionné avec Iberia et cela a créé la société (IAG)
    Pendant cette crise, British Airways et Iberia ont été, également, par leur gouvernement respectifs !
    Lufthansa idem !…
    Ce ne sont pas des entreprises publiques car en contrepartie de toute ces aides, il y a des mesures de suppressions de postes et de lignes !
    Est-ce que Air Algérie (entreprise publique) sera capable de modifier son business modèle déficitaire ?