26.9 C
Alger
dimanche, juin 23, 2024

De 59,00 % en 1991 jusqu’à 23 % en 2021 : la participation électorale, véritable baromètre de « l’illégitimité » en Algérie

La participation électorale en Algérie est un véritable baromètre qui mesure parfaitement le degré d’illégitimité des dirigeants et des institutions les plus névralgiques de l’Etat. De 1991 jusqu’à 2021, au cours de ces 30 dernières années, les élections législatives algériennes drainent de moins en moins d’électrices et d’électeurs. Les taux d’abstention ne cessent de battre des records et le boycott se généralise à plusieurs générations d’algériennes et d’algériens.

En 1991, le taux de participation aux élections législatives était de 59 %. En 1997, les autorités algériennes ont annoncé un taux de participation de 65,60 %. Aux législatives de 2002, ce taux de participation est descendu jusqu’à 46,17 %. Et en 2007, ce taux descend encore à 35,65 %. Aux élections législatives de 2012, le taux de participation remonte légèrement pour frôler les 42,90 %. Aux législatives de 2017, la participation électorale connaît un premier effondrement en enregistrant à peine 35,37 % aux élections législatives. Les premières conséquences de la frustration nationale à cause du 4e mandat de Bouteflika et de l’immobilisme politique général dans le pays commencent à se faire sentir. Et en 2021, le divorce est définitivement consommé entre la population algérienne et le régime puisque les élections législatives ne vont attirer qu’à peine 23,03 % des électeurs.

En clair, près de 80 % des Algériennes et Algériens ont boycotté une échéance électorale stratégique qui permet normalement d’élire un nouveau Parlement. L’Algérie de Tebboune a fait pire que l’Algérie de Bouteflika. La débâcle est générale et elle reflète qu’un énorme fossé s’est creusé entre la population et l’Etat algérien. La crise de confiance n’est pas uniquement psychologique ou sociologique. Il s’agit bel et bien d’une crise d' »illégitimité ». Le régime algérien tente d’organiser des élections transparentes pour se targuer d’une certaine légalité auprès de la communauté internationale. Mais en réalité, ces élections aggravent son « illégitimité ».

Rejeté et désapprouvé par la majorité écrasante de sa population, le régime algérien émane d’une infime minorité qui exerce sa domination outrageante sur la majorité des Algériens.

 

dernières nouvelles
Actualités

22 تعليقات

  1. Kabyles
    Comme quoi ils ont ”tous ” sans exception”
    Taper dans la gamelle de Mme fafa
    C’est la preuve pourquoi ce système perdure
    Depuis plus de soixante ans et remarque
    C’est toujours les mêmes qui ont les reines du pouvoir, après les essais nucléaires de leurs plus grands Président de tous les temps « Boukherouba”
    Voici que leurs plus grand Émir a eu la légion
    d’honneur «  je dirais du déshonneur »
    Et après ça certain chiens errants s’amusent à salir l’image du kabyle et de la Kabylie .
    Putain vous me faites vomir 🤮

  2. Balou
    S’il te plaît, arrêtes de penser que tous les kabyles sont honnêtes et/ ou qu’ils ne parlent d’une seule voix.
    La région a toujours été une région de résistants dans sa majorité mais elle compte de nombreux harkas comme partout ailleurs.
    Elle est sur représentée dans les différents gouvernements de la junte militaire au pouvoir depuis des décennies.
    Dans ma famille, il y a des cachiristes comme dans la tienne, c’est comme ça.
    Chaque âme rendra des comptes.
    Il n’y a pas de peuple élu pas plus que de peuple maudit.
    Très facile de toujours se poser en victimes.
    Palestiniens, Sahraouis, algériens sont les premiers responsables de leurs sorts.
    On peut toujours se donner des médailles mais la réalité est là.
    Regarde les noms de ceux qui possèdent en Algérie et en France ou partout ailleurs.
    Toutes les régions sont représentées….
    Ton patriotisme, fort honorable, ne doit pas transformer la réalité et être synonyme de rejet de l’autre.
    On existe dans l’altérité.
    Tous les kabyles ne se ressemblent pas.
    Tous les arabes ne se ressemblent pas.
    Tous les français ne se ressemblent pas….
    Peut-être que l’émir AEK s’est vendu à la fin mais on ne peut nier qu’il a fédéré et combattu une bonne partie de son existence.
    Qui dit mieux depuis la pseudo indépendance?(ben boula, boumelkelb,….)
    Ne nous trompons pas d’ennemis.
    Pour ceux qui ne les auraient pas identifiés et à toutes fins utiles, je les répertories de manière non exhaustive:
    -Cachiristes officielles sur les sites d’informations ( Dey l’kelb, Zoukakhra75, imam pmu…)
    -les suppôts de la Reine d’à côté ( Axis7)
    -nos harkas et descendants dans toutes les administrations du pays ( dont beaucoup ne maîtrisent pas la langue arabe et vous emmerdent avec des documents qu’ils ne comprennent pas)
    – kippaland et khalti França qui œuvrent qui ont mis sur le tapin ( hachakoum) le pays depuis au moins 1830.
    Par la force au début, par la cupidité et traîtrise d’une minorité par la suite.
    -nos complexés qui en deviennent plus racistes que racistes en se pensant seuls victimes et en cherchant des coupables dans des faux semblants ( langue arabe mais surtout pas française…)
    Le mal est profond et il faut s’en défaire par étapes avant de faire de l’Algérie un état fédéral uni ou chacun puisse y être acteur de choix qui profitent à l’ensemble.
    Ne pas faire le jeu des divisions est un premier pas et pas le plus simple.

  3. L’avantage de Balou c’est qu’enfin il dit tout haut ce qu’on savait depuis longtemps….Sa lucidité est extrêmement à propos…
    Il y a aussi Loco la Tapette du net qui joue au Rambo en appelant à la sedition en prenant les armes…Et il y a Toutoune le Néo Harki assumé qui s’essaye au grand écart….

    Et oui beaucoup de sangliers sont de grands hypocrites depuis des lustres….Sinon comment expliquer que les algériens n’aient par mordu à leur hameçon de ce Hirak…

    Vraiment la maturité des algériens est à saluer…

  4. Dey l’kelb 🐕
    Sauf que tu oublies entre deux sandwiches cachir que le Hirak ne partira pas avant de vous avoir fait tomber.
    La Covid et la manipulation des chiffres par la junte pour tenter de le stopper par tous les moyens ne sont là que pour vous faire espérer notre sédition mais vous vous mettez le doigt dans l’œil pour rester poli.
    Harkas Time is Over!
    La lucha Hasta Siempre!
    La première victoire est qu’aujourd’hui vous êtes ( enfin) estimés à vos propres valeurs par tous les algériens,c’est à dire comme des merdes.

  5. @Toutoune ils seek Miskine
    En grande partie d’accord avec toi.
    Il faut juger sur pièce.
    Rechercher toujours le dénominateur commun au lieu de stigmatiser.
    Un exemple édifiant :
    Rabrab qui s’est drappé dans l’emblème Amazigh au début du Hirak et qui découvre le réalisme politique imposé par Fafa et la junte !
    Il faut se garder de jeter la pierre les yeux fermés !

  6. Toutoune
    Je ne demande à personne de compatir ou de plaindre les kabyles et la Kabylie
    Je dis juste que des fils et filles de putes de Bengrina et de Naïma salhi casse du kabyle a longueur de journée à travers la TV d’état et ça ne choque personne
    Et en même temps ils nous ont toujours servis
    Des mensonges sur un plateau d’argent
    Sur ABD EL-KADER (1808-1883), chef spirituel et militaire algérienA vingt ans Abd el-Kader, devenu Emir, à la tête de la résistance algérienne s’avère rapidement un adversaire redoutable pour les Français.
    Alors qu’il était à la botte des français.

  7. Balou : vous avez raison l’histoire algérienne est romancée . Tous les personnages (martyrs, moudjahidines…) du Roman national sont encensés comme des saints catholiques !

    Le film de bachir derrais # Larbi ben m hidi # est bloqué depuis 3 ans par le ministère des moudjahidines !
    Le problème, c’est qu’il évoque les conflits au sein du mouvement nationaliste et le rôle trouble de l’association des oulémas !
    Chikki a refusé l’ouverture des archives du FLN car il ne # faut pas # créer d’émeutes dans la rue # !
    Le pouvoir veut diffuser une histoire idéale (les noirs contre les Blancs) avec des Saints Algériens et des monstres français !
    La réalité, c’est une histoire sombre avec quelques heros, des traites et surtout des #lâches # comme dans toute situation humaine !

  8. Les Algériens ont mis ce Hirak de bâtards dans la fosse à purin….Ils ont signifié aux meneurs et leurs relais comme Toutoune qu’ils sont tout sauf au diapason des aspirations du peuple algérien…Ils ne ressemblent pas au peuple algérien et ne partagent aucunes de leurs  » valeurs » de Néo Harki assumés et de traîtres fossoyeurs….
    Ils ont compris que les anciens profiteurs du système veulent revenir aux commandes… .Et dieu sait qu’ils en ont profité du système qu’ils dénoncent aujourd’hui….

    Le gros des troupes a tellement bien profité qu’il vit au Canada et en France actuellement…

    Echec et Mat aux sangliers ! Et dorénavant tout le monde est prévenu de leur hypocrisie légendaire et de leur capacité de nuisance sans limites….Semmar étant un bel exemple…

  9. @Lo ji
    En voici un lien pour étayer ce que vous dites à propos des oulémas et le monde factice créé par les cachiristes autour de leur pseudo-patriotisme via leur association bidon « badissia-novembria » au nom de laquelle AGS de son vivant à jeter bien du monde en prison. http://lesavoire.over-blog.com/2018/12/cheikh-abdelhamid-ben-badis-l-allie-de-la-france-coloniale.html

    Un autre mythe encore à dégonfler !

  10. Mardi 22 Juin 2021

    URGENT – AGRESSE PAR LA GENDARMERIE ALGERIENNE, TALEB ELHADI EN DANGER. IL A ENTAME UNE GREVE DE LA FAIM.
    Taleb Elhadi, qui a été kidnappé violemment de chez lui a 5h00 du matin au Village de At Abdelmoumen est actuellement à la brigade de la gendarmerie coloniale de Ouadhia. Ces derniers l’ont agressé, il a son œil est gonflé suite plusieurs coups reçus au niveau du visage. Elhadi a entamé une grève de la faim.
    Nous demandons à tous les habitants d’At Abdelmoumen et les environs de se mobiliser devant la la gendarmerie Iwadhien ( Ouadhia) pour le sortir avant qu’il ne soit transféré probablement à Alger.
    Ne laissons pas tomber, notre frère Elhadi Taleb qui a appelé à laanaya n Teqvaylit