30.9 C
Alger
dimanche, juin 16, 2024

Confidentiel. Un businessman proche de l’entourage de Tebboune au coeur de toutes les rumeurs et spéculations

Karim Khiar dit Houta est un businessman très discret et réputé pour sa proximité avec l’entourage proche du Chef de l’Etat, Abdelmadjid Tebboune. Une proximité qui lui a valu visiblement de nombreux ennuis et déboires puisque il se retrouve depuis plusieurs jours au coeur de plusieurs rumeurs et spéculations affolantes diffusées sur les réseaux sociaux. 

Ces rumeurs affirment son arrestation et son placement en détention provisoire par la justice algérienne en raison de son implication dans un vaste scandale de corruption concernant des membres de la famille de  l’oligarque et milliardaire déchu, Ahmed Mazouz, emprisonné depuis le 3 juillet 2019 dans le sillage de l’effondrement du clan Bouteflika et le démantèlement de ses réseaux d’influence.

Selon nos investigations, Karim Khiar dit Houta a été bel et bien arrêté par les services de sécurité le samedi 2 avril dés son arrivée à l’aéroport international d’Alger en provenance de Paris où il séjourne régulièrement depuis 2019. Il avait été ensuite transféré vers les locaux du Service central de lutte contre le crime organisé de Saoula (Alger) où il a été auditionné pendant plusieurs heures.

Cependant, contrairement à ce qui est affirmé par certaines rumeurs diffusées sur les réseaux sociaux, Karim Houta n’a pas été présenté devant un tribunal et n’a jamais fait l’objet d’un mandat de dépôt. Ce businessman qui vit entre la France et l’Algérie a été relâché le plus normalement du monde à la suite de son audition par des enquêteurs de la DGSN, à savoir la Police algérienne. Il a ainsi pu retrouver toute sa liberté sans faire l’objet d’aucune mesure coercitive.

Selon nos investigations, Karim Houta a été longuement interrogé à propos de ses relations affairistes avec l’oligarque Ahmed Mazouz et l’un de ses enfants aujourd’hui en fuite à l’étranger après avoir pu quitter illégalement le territoire national. En l’absence de preuves et d’éléments à charge,  Karim Khiar a été remis en liberté.

Nous avons pu confirmer au cours de nos investigations que ce businessman est très proche de l’entourage du Président de la République. Cependant, il n’entretient pas des liens personnels approfondis avec Abdelmadjid Tebboune. Il s’est surtout lié d’amitié avec Omar Allilat, l’ex-député RND de Béjaia qui est connu pour être l’un des plus proches amis du Chef de l’Etat. Affaibli par une harassante et dangereuse maladie, Omar Allilat séjourne lui aussi régulièrement en France pour les besoins de ses soins médicaux.

De nombreuses sources prêtent à Karim Houta une influence jugée « malsaine » en raison de son instrumentalisation de sa « supposée amitié » avec Abdelmadjid Tebboune. Mais selon nos vérifications, cette informations sont exagérées et ce le poids de ce businessman dans le monde des affaires en Algérie est minime et ses activités se résument essentiellement dans le commerce et les prestations de services. En 2021, Karim Houta avait été convoqué et auditionné par le colonel Hichem, l’ex-patron de la caserne Antar, à savoir le Centre principal des opérations (CPO), localisé à Ben-Aknoun, de la Direction Générale de la Sécurité Intérieure (DGSI), l’une des plus importantes et puissantes branches des services de renseignement algérien. Il a été questionné sur « l’usage affairiste » de sa relation avec le Chef de l’Etat avant d’être relâché sans aucune poursuite ou charge retenue à son encontre.

 

dernières nouvelles
Actualités