19.4 C
Algiers
dimanche 15 décembre 2019
Quelques  commentateurs pressés ont cru pouvoir affirmer, de façon imprudente, voici quelques semaines, que le gouvernement avait décidé de «mettre fin aux  programmes AADL». «Pour des raisons financières et en raison de la  crise», ajoutaient sentencieusement les mêmes commentateurs...
Connaissez-vous Hugues Pagan ? Moi non ! et je n’aurai de cesse d’aller à sa rencontre. Pourquoi ? parce que c’est une partie de moi ; de chacun de nous. C’est comme un frère qu’on n’a jamais connu et dont on nous signale...
Une simple vidéo. Un clip intelligent, perspicace produit par un jeune podcaster qui résume à lui-seul tout le mal-être des Algériens et leurs appréhensions. En quelques heures, la vidéo de Dz Joker est devenue un véritable hymne au boycott des élections législatives...
 Le monde entier a vu ces images. Un président de la république, totalement incapable de se mouvoir, se présente dans un bureau de vote, accompagné d'un petit enfant qui, devant les caméras, mettra le bulletin dans l'urne à la...
Comment maintenir l’effort de réalisation des infrastructures économiques tout en diminuant les dépenses d’équipement de l’Etat ? La réponse est dans le recours au financement par le partenariat public-privé mais également à la coopération internationale.Une information publiée dans la torpeur...
Les prévisions que vient de publier le Fonds monétaire international (FMI) pour les années 2017 et 2018 constituent un démenti infligé à l’optimisme du gouvernement à propos de la situation économique du pays pour les prochaines années.Au moment même...
Une première liste électorale entièrement féminine à Chlef. L'idée est séduisante. Mais est-elle réellement révolutionnaire ? Non, loin s'en faut. La femme algérienne mérite toute sa place au parlement. Les Algériennes ont totalement le droit de revendiquer une représentation...
«Si nous maintenons le même rythme en matière de réalisation des logements, même le budget des États-Unis ne nous suffira pas». Ces propos, tenus le samedi 29 avril par Abdelmalek Sellal, ont été interprétés, hâtivement, comme  un signal traduisant...
L’intrusion des fondamentalistes et des salafistes en Algérie ne date pas d’hier. Le Pouvoir de l’époque, au lendemain de l’indépendance, croyant bien faire pour se réapproprier notre langue et notre culture, est allé chercher des « enseignants » parmi les chauffeurs...
Nous avions déjà au moins de juin 2016, abordé dans notre journal la question des Ahmadis et expliqué pourquoi il fallait tenir en méfiance cette organisation qu’il faut bien dénommer « secte », pour la simple raison que son credo s’inscrit dans...