Document exclusif. Air Algérie menacée de faillite par la pandémie du COVID-19 : Importante réunion le 7 mai pour trouver des solutions

0
163

La compagnie nationale aérienne Air Algérie est confrontée à une très sérieuse menace de faillite à cause de la pandémie du COVID-19 qui a totalement paralysé le trafic aérien international. Les conséquences financières sont gravissimes et depuis ce mois d’avril, il ne reste dans les caisses d’Air Algérie que l’équivalent de trois de mois salaires au profit de ses employés comme il avait été révélé récemment par Algérie Part. 

Face à cette situation de crise inédite, la direction générale Air Algérie va organiser le 7 mai prochain une réunion importante pour l’avenir de la compagnie. Au cours de cette réunion, des négociations seront entamées avec les différents syndicats qui représentent et défendent les intérêts des près de 10 mille employés d’Air Algérie, comme l’explique le document exclusif obtenu au cours de nos investigations. A cette réunion, il seront conviés  les délégués du Syndicat national des techniciens de la maintenance avion (Sntma), les délégués et représentants du Syndicat des pilotes de ligne algériens (SPLA) ainsi que les représentants du syndicat de l’UGTA Entreprise.

Lors de la réunion du 7 mai, la direction générale d’Air Algérie doit proposer des mesures urgentes pour éviter à la compagnie nationale la faillite. Ces mesures devront modifier le règlement intérieur de la compagnie, changer le régime de travail du personnel naviguant et au sol ou la consommation des congés du personnel. Il sera question également lors de la réunion du 7 mai prochain de discuter du paiement des salaires en cette période de crise que traverse Air Algérie.

La résolution de ces questions est fondamentale pour le maintien en vie d’Air Algérie. La réunion du 7 mai prochain permettra ainsi de connaître le sort qui sera réservé aux employés de la compagnie aérienne nationale, de ses unités à l’étranger et de son nouveau mode de fonctionnement en cette période de pandémie mondiale. Le COVID-19 a contraint enfin Air Algérie à se restructurer. Si cette restructuration n’est pas entamée, Air Algérie ne pourra pas survivre à cette crise mondiale et ses chocs violents.

 

LEAVE A REPLY