Au Consulat d’Algérie à Pontoise (Paris), les contractuels sont forcés à travailler en plein confinement

0
218

Les autorités consulaires algériennes sont au coeur d’une très vive polémique en France. Au consulat d’Algérie à Pontoise, dans la banlieue parisienne, madame le consul Hayat Sait a contraint près de 25 travailleurs contractuels, des employés locaux en France, de venir travailler au niveau du siège du consulat alors que toute la France est en confinement général jusqu’au 11 mai et aucune administration n’est ouverte. 

Le consul Hayat Sait a exigé aux contractuels français de se présenter au consulat pour reprendre le travail le plus normalement du monde prétextant une prochaine ouverture du consulat algérien à l’accueil du public ! Un argument totalement fallacieux et infondé puisque toute la France est en confinement général et strict. Les déplacements non-essentiels sont interdits sous peine d’être verbalisés, toutes les administrations ont cessé leurs activités jusqu’au 11 mai prochain.

Les employés contractuels du consulat d’Algérie de Pontoise crient, dans ce contexte, au scandale et se sentent ainsi exposés au danger à cause de cette décision incompréhensible qui les oblige à quitter leurs domiciles sans aucune nécessité impérieuse ou motif légal en pleine période de confinement sanitaire. Ce n’est pas la première fois que les autorités consulaires algériennes sont sévèrement critiquées en France. Plusieurs anciens employés des consulats algériens ont intenté régulièrement des procès à l’encontre des autorités diplomatiques algériennes pour licenciements abusifs, violations des clauses du droit de travail français. Le consul Hayat Sait ne fait qu’aggraver une polémique qui enfle d’ores et déjà depuis de nombreuses années sur les agissements des autorités consulaires algériennes.

LEAVE A REPLY