Prix du baril du pétrole algérien : les terrifiantes Fake News propagées par le ministre algérien de l’énergie

0
310

Un ministre qui raconte des Fake News ! Le ministre de l’Energie, Mohamed Arkab, est devenu aujourd’hui une source de désinformation officielle. Ces déclarations étonnent à l’international où les observateurs du secteur pétrolier et gazier ne comprennent absolument rien à sa logique de raisonnement : un ministre d’un pays membre de l’OPEP qui débite continuellement des mensonges sur les prix du baril du pétrole ! 

Hier jeudi, au JT de 20h de l’ENTV, Mohamed Arkab s’est exprimé pour fournir des précisions au sujet de « tout ce qui se dit sur les coûts de production du brut algérien (Sahara Blend) et la capacité de l’Algérie à faire face à la crise du pétrole ». Une initiative salutaire ! Mais, pour la énième fois, au cours de sa communication, Mohamed Arkab a multiplié les Fake News.

Preuve en est, « il y a deux jours, le prix du brut algérien s’est situé entre 12 et 14 dollars lebaril avant de grimper à 20 dollars », a-t-il affirmé. Cette déclaration est totalement fausse et infondée. Sur le marché mondial, le prix du baril Sahara Blend, l’appellation officielle du pétrole algérien, est toujours fixé ce vendredi matin 24 avril à 14,22 dollars le baril. Les marchés boursiers sont transparents et tout est annoncé en direct sans aucun truquage. La bourse mondiale n’est pas gérée comme la Sonelgaz, l’ancienne entreprise dirigée par Mohamed Arkab, où tout est opaque et occulte. Les outils de contrôle et de suivi sont nombreux et les prix ne peuvent pas être dissimulés aux professionnels.

Le prix du baril du pétrole algérien, Sahara Blend, est descendu jusqu’à 11,28 dollars le 21 avril dernier. Le lendemain, le 22 avril, il était à 12,07 dollars. Ce prix est remonté jusqu’à 14,22 dollars le jeudi 23 avril. La dernière fois où le prix du baril du pétrole algérien a atteint les 20 dollars, c’était le 14 avril passé, le prix était fixé plus exactement à 19,29 dollars le baril.

La dernière fois où le prix du baril du Sahara Blend avait dépassé les 20 dollars, c’était le 9 avril dernier où le prix était fixé à 22.52 dollars le baril. Les informations données donc par Mohamed Arkab à l’ENTV sont totalement fausses et relèvent des Fake News. Le gouvernement algérien avait adopté au cours de cette semaine une nouvelle réglementation criminalisant les Fake News. Une peine allant jusqu’à 3 ans de prison ferme est requise à l’encontre de toute personne qui diffuse des Fake News.

LEAVE A REPLY