Tlemcen : 6 mois de prison ferme pour un simple commentaire sur Facebook concernant le confinement !

0
320

De la prison encore et toujours. Les autorités algériennes poursuivent leur chasse aux militants et internautes qui critiquent la politique du régime sur les réseaux sociaux. Et cette fois-ci, c’est à Tlemcen, à l’ouest du pays qu’un jeune internaute algérien a été interpellé et placé directement en détention après avoir été condamné par la justice pour un simple et ordinaire « commentaire » sur Facebook. 

C’est la triste histoire de Redouane Medjedoub, un jeune algérien originaire du village Ocheba dans la commune de Ain Fezza (Tlemcen). Ce mercredi, le Comité National pour la Libération des Détenus – CNLD nous apprend qu’il a été officiellement condamné à 6 mois de prison ferme et 6 mois de sursis en comparution immédiate. Ce verdict a été rendu le dimanche 19 Avril et l’infortuné Redouane se trouve actuellement à la prison de Tlemcen.

D’après le CNLD, Redouane Medjedoub est accusé d’incitation à attroupement non armé et outrage à corps constitué pour avoir poster un commentaire sur une des pages Facebook où il avait dit que « le confinement ne prend réellement que 14 jours et le pouvoir est en train de profiter durant la période du Coronavirus pour emprisonner les activistes ».

Ce commentaire a valu à Redouane une inculpation officielle et des poursuites judiciaires qui se sont soldées par de la prison ferme. Cette incarcération intervient en pleine période de crise sanitaire marquée par l’épidémie du coronavirus COVID-19. Il s’agit d’une énième arrestation et incarcération. Les  autorités algériennes bafouent de manière directe et arbitraire les Droits de l’Homme. Et elles l’assument haut et fort. Honteux…

LEAVE A REPLY