Confidentiel. Le PDG de Cosider placé sous contrôle judiciaire et son bureau perquisitionné

0
331

Lakhdar Rekhroukh, le PDG du groupe public de BTP Cosider, a été placé sous enquête et contrôle judiciaire, a appris Algérie Part de sources  concordantes. Le bureau de Lakhdar Rekhroukh et son domicile personnel ont été perquisitionnés par les services de sécurité depuis jeudi passé. 

Selon nos sources, Lakhdar Rekhroukh est sous enquête pour enrichissement illicite, trafic d’influence, abus de bien social et corruption. Cosider Promotion, une filiale du groupe Cosider, est soupçonnée d’avoir construit des logements et des villas au profit de certains hauts responsables militaires de l’institution militaire au cours de cette dernière année.

L’enquête suit son cours et, pour l’heure, aucun décision n’a été prise concernant le sort du PDG de Cosider, Lakhdar Rekhroukh. Soulignons enfin que le groupe Cosider est un important groupe public spécialisé dans la construction du bâtiment et travaux publics. Il s’agit de l’une des plus stratégiques entreprises étatiques algériennes. Son chiffre d’affaires dépasse les 1,5 milliard de dollars. Lakhdar Rekhroukh était très apprécié par le pouvoir algérien et en mars 2019, il était même pressenti pour occuper un portefeuille ministériel au gouvernement. Mais cette option n’a pas été retenue finalement. Aujourd’hui, la carrière de Lakhdar Rekhroukh risque d’être définitivement enterrée si ce scandale finit par éclater. Selon nos sources, le PDG de Cosider est provisoirement suspendu. Et le groupe attend les conclusions de la justice pour prendre des décisions concernant son top management.

 

LEAVE A REPLY