Seul le général-major Abdelkader Lackhem a été arrêté, les généraux Akroum et Amrani n’ont pas été touchés

0
365

Plusieurs informations infondées ont, malheureusement, circulé sur les réseaux sociaux et le web algérien depuis hier vendredi. Ces informations rapportent l’arrestation de plusieurs généraux-majors et hauts responsables du ministère de la Défense Nationale. Certains médias électroniques algériens ou pages Facebook ont fait  savoir aux Algériens et Algériennes que le général-major Ali Akroum, responsable du département Organisation et Logistique de l’état-major général de l’Armée Nationale et Populaire (ANP), a été arrêté et incarcéré. 

Ces mêmes sources ont rapporté également l’arrestation du Commandant des forces de défense aérienne du territoire depuis le 17 juillet 2008, le général-major Amar Amrani, a fait également l’objet d’une arrestation. Or, ces informations sont totalement infondées et fausses, a-t-on appris à la suite de nos investigations. Ces deux généraux n’ont pas été pour le moment touché ou appréhendé par les services de la Direction Centrale de la Sécurité de l’Armée (DCSA), chargés de mener une vaste enquête sur plusieurs officiers  supérieurs et généraux puissants du clan  du défunt Gaid Salah.

Selon les informations que nous avons pu recoupé, il y  a eu seulement des perquisitions au niveau de leurs locaux et bureaux du ministère de la Défense Nationale. En revanche, le général-major Abdelkhader Lachkhem a été bel et bien arrêté par les enquêteurs de la DCSA. Il est accusé officiellement d’enrichissement illicite et de complot contre l’Etat. Dans son émission nocturne quotidienne, notre rédacteur en chef, Abdou Semmar, a expliqué tous les tenants et aboutissants du dossier explosif du général-major Abdlkhader Lachkhem. Nous vous invitons à revoir cette émission pour connaître toutes les informations vérifiées sur ce scandale qui ébranle le sommet du pouvoir militaire en Algérie :

 

 

LEAVE A REPLY