Confidentiel. L’ex-premier ministre, Bedoui auditionné dimanche passé, mais seulement en tant que témoin

0
242

L’ex-premier ministre, Nourredine Bedoui, a été bel et bien auditionné dimanche passé par la Cour Suprême, mais seulement en qualité de témoin, a appris Algérie Part au cours de ses interrogations. 

L’ancien premier-ministre, du 12 mars au 19 décembre 2019, et ancien ministre de l’Intérieur de mai 2015 à avril 2019, a été interrogé par un magistrat instructeur de la Cour Suprême sur des affaires inclues dans le dossier d’Abdelghani Hamel, l’ex-patron de la DGSN, et d’autres affaires concernant des marchés et contrats obtenues par des richissimes oligarques algériens à l’image d’Ali Haddad ou des frères Kouninef. Selon nos sources, pour l’heure les magistrats instructeurs se contentent uniquement d’entendre les propos et explications de Bedoui à propos de ces dossiers. Mais, rien n’écarte l’éventualité de l’inculper officiellement lors des prochaines auditions.

Pour rappel, Nourredine Bedoui est l’une des figures emblématiques du règne d’Abdelaziz Bouteflika. Il était l’un le principal instrument de la répression des mouvements sociaux lorsqu’il dirigeait le ministère de l’Intérieur. Son nom est évoqué dans plusieurs dossiers de corruption comme il avait révélé dans plusieurs précédentes publications d’Algérie Part. 

LEAVE A REPLY