Mandat de dépôt pour le général Wassini Bouazza qui rejoint la prison militaire de Blida

0
374

Triste et étonnante fin pour l’homme fort des services algériens depuis avril 2019. Le général Wassini Bouazza, le patron de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) limogé hier lundi et interpellé par les enquêteurs de la Direction Centrale de la sécurité de l’armée (DCSA), a été officiellement placé sous mandat de dépôt et incarcéré à la prison militaire de Blida, a confirmé Algérie Part auprès de plusieurs concordantes. 

Le général Wassini Bouazza a été présenté à un juge d’instruction près le tribunal militaire de Blida ce mardi vers 1 H du matin. Il a été ensuite auditionné pendant plusieurs heures et à 6 H du matin, le tribunal militaire de Blida décide de le placer sous mandat de dépôt. Le général Wassini Bouazza rejoint ainsi la prison militaire de Blida d’ores et déjà remplie par plusieurs officiers supérieurs et généraux naguère influent au sein de l’institution militaire algérienne à l’image du général-major Said Bey, l’ex-puissant patron de la deuxième région militaire d’Oran, ou le général-major à la retraite Boudjema Boudouaour, ex directeur central des finances au sein du ministère de la Défense nationale (MDN) sans oublier le célèbre général Toufik, l’ex-emblématique patron du DRS, et Bachir Tartag, le dernier patron des services algériens sous l’ère d’Abdelaziz Bouteflika.

Le destin a réservé un sort incroyable à tous ces puissants généraux du pouvoir algérien. Un pouvoir instable et qui tangue dangereusement depuis l’avènement du Hirak le 22 février 2019. Signalons enfin que le général Wassini Bouazza fait l’objet d’une vaste enquête menée par la justice militaire et la DCSA. D’autres officiers supérieurs de la DGSI seront convoqués dans les jours à venir, certifient nos sources.

 

 

 

LEAVE A REPLY