Les bousculades pour les sacs de semoule provoquent une vague de contamination au coronavirus COVID-19 à Khenchela

0
170

Les bousculades pour les sacs de semoule ont provoqué un véritable drame sanitaire à Khenchela, à l’extrême est du pays. Le ministre du commerce, Kamel Rezig, a révélé sur sa page Facebook officiel que toute une équipe de la direction de commerce de la wilaya de Khenchela, située à 522 Km à l’est d’Alger, a été contaminée au COVID-19 en marge d’une opération de distribution des sacs de semoule recherchés désespérément par la population algérienne depuis le début de l’épidémie du coronavirus en Algérie. 

Ce sinistre évènement a suscité la tristesse du ministre du Commerce qui a éprouvé le besoin d’alerter l’opinion publique pour lui demander de prier pour le salut de ces fonctionnaires contaminés au COVID-19 et dont on ignore encore si certains d’entre-eux sont dans un état grave.

Ce drame sanitaire démontre tout le danger de ces bousculades et queues interminables qui se tiennent quotidiennement un peu partout à travers l’Algérie pour obtenir un sac de semoule ! Les autorités algériennes ont beau rassurer : il n’y a pas de risque de pénurie à long terme. Mais ces assurances peinent à convaincre car la semoule commence à manquer cruellement dans plusieurs wilayas du pays en raison de la panique généralisée semée dans les rangs de la population algérienne. Des scènes de bousculade, des bagarres, des files d’attente interminables… L’Algérie offre au reste du monde les images d’un pays sur le bord de l’effondrement. Tout simplement honteux…

LEAVE A REPLY