Incroyable rebondissement au sommet des services algériens : les bureaux de Bouazza et le directeur de la caserne Antar placés sous scellés

0
664

Alger se réveille ce lundi matin avec stupeur. Un incroyable rebondissement s’est produit dans la nuit du dimanche au lundi au plus haut sommet de la hiérarchie de la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), l’une des trois branches principales des services secrets algériens, l’ex-DRS. Les bureaux du patron de la DGSI, le général-major Wassini Bouazza, ont été placés sous scellés. Ces bureaux sont situés au siège opérationnel de la DGSI à Ben Aknoun. 

Par ailleurs, le bureau du colonel Yassine, le chef du centre opérationnel de la caserne Antar, la plus importante base logistique des services secrets algériens, a été placé sous scellés. Selon nos sources, cette décision radicale a été ordonnée par la Présidence de la République à la suite  d’un rapport accablant présenté par le général Abdelghani Rachedi, le nouveau directeur adjoint de la DGSI, qui a été nommé et installé dans ses fonctions la semaine passée.

Selon nos sources, ce rapport accablant a dévoilé de nombreux dossiers sulfureux indiquant des manoeuvres illicites et illégales perpétrées de la part de la DGSI à l’encontre de personnalités politiques. Il s’agit notamment du dossier des élections présidentielles du 12 décembre 2019 au cours desquels les services secrets algériens ont manipulé de nombreux médias et partis politiques pour avantager le candidat Azzedine Mihoubi, le patron actuel du RND, par rapport à ses autres concurrents dont un certain… Abdelmadjid Tebboune.

 

LEAVE A REPLY