Nouvelle dangereuse négligence à Annaba : Le décès d’un homme de 82 ans atteint du COVID-19 provoque la panique aux urgences cardiologiques du CHU Ibn Sina

0
328

La ville d’Annaba vit un nouveau drame sanitaire. Cette fois-ci, c’est au niveau des urgences cardiologiques du CHU Ibn Sina qu’une grave négligence a été constatée à la suite de la mort d’un homme âgé de 82 ans souffrant de problèmes cardiaques. Or, il s’avère que ce patient a été atteint du nouveau coronavirus COVID-19 et les médecins des urgences cardiologiques n’ont pas pris les mesures de prévention nécessaires afin de l’hospitaliser et de le soigner. 

Cet incident a contraint les services de la santé de la wilaya d’Annaba de placer en confinement une trentaine de médecins et employés de ce service de cardiologie de CHU Ibn Sina Annaba. Ils ont été transférés à l’hôtel Rym El Djamil de la ville d’Annaba car ils ont été en contact avec le patient contaminé au coronavirus COVID-19. Et aucun membre du personnel soignant du service de cardiologie du CHU Ibn Sina ne portait un moyen de protection pour se prémunir contre tout risque de contamination.

Mais comment le patient contaminé a été hospitalisé au niveau des urgences cardiologiques sans informer au préalable le personnel soignant ? Le mystère demeure entier et plusieurs sources avancent une version des faits qui divergent selon la fonction des intervenants. Une seule certitude pour le moment : le patient contaminé au coronavirus COVID-19 a été admis aux urgences pour un malaise cardiaque sans aucune vérification préalable des symptômes dont il souffrait. L’absence de moyens de protection au niveau de cet hôpital d’Annaba a permis à la menace de contamination de s’emparer de tout le service de cardiologie.

Quoi qu’il en soit, il y a eu une grave négligence au niveau du CHU Ibn Sina et le défunt patient de 82 ans risque de contaminer à son tour de nombreuses personnes. Et pour l’heure, les services de la direction de la Santé de la wilaya d’Annaba n’ont pas pris attache avec les patients qui se trouvaient au moment des faits au service de cardiologie du CHU Ibn Sina afin de les soumettre à un dépistage ou à un strict confinement sanitaire.

 

LEAVE A REPLY