Panique et vive inquiétude à Tlemcen et Oran : l’épidémie du coronavirus se propage parmi les médecins à cause des graves négligences des autorités

0
495

Vive inquiétude à Oran et Tlemcen où l’épidémie du COVID-19 commence à se propager parmi le personnel soignant à cause de graves négligences des autorités qui n’ont mis en place des consignes sanitaires imposant le respect strict des règles du confinement et des gestes barrières. 

C’est dans ce contexte que plusieurs médecins de la ville d’Oran craignent pour leur vie et leur santé après avoir été en contact régulièrement ces derniers jours avec une fonctionnaire du bureau de poste de la zone d’Achaba à Oran, situé à la Cité des 1500 logements de la ville universitaire d’Oran, qui a été diagnostiquée positive au coronavirus. Or, ce bureau de poste est situé juste tout près de l’un des hôpitaux les plus importants de la ville d’Oran. Le personnel soignant se rendait régulièrement dans ce bureau de poste pour encaisser des chèques ou expédier des colis.

Malheureusement, la direction générale d’Algérie Poste s’est comportée de manière inconsciente et n’a pas sensibilisé ses employés sur la nécessité de respecter des consignes sanitaires notamment les gestes barrière et la distanciation sociale. Les employés d’Algérie Poste continuent de « se frotter » aux clients et usagers sans la moindre précaution sanitaire.

La conséquence est désastreuse puisque cette dame a certainement contaminé plusieurs personnes de son entourage et des usagers qui fréquentent régulièrement son bureau de poste. Aujourd’hui, plusieurs médecins à Oran demandent de subir  des tests de dépistage pour éviter de propager l’épidémie dans les hôpitaux d’ores et déjà fragiles face à cette crise sanitaire.

A Tlemcen, c’est un médecin urgentiste qui a été contaminée au coronavirus dans des conditions qui demeurent jusqu’à aujourd’hui très troublantes. Malheureusement, ce médecin répondant aux initiales M.R a assisté ces derniers jours à plusieurs réunions avec d’autres médecins comme il était proche de plusieurs patients fragiles. Effrayés par cette mauvaise nouvelle, des médecins de Tlemcen ont réclamé l’ouverture en toute urgence d’une enquête épidémiologique pour déterminer tous les sujets contacts de ce médecin contaminé et évaluer les risques d’une propagation de l’épidémie. Jusqu’à maintenant, la direction de la santé de la wilaya de Tlemcen n’a pas encore répondu à cette requête.

Ces deux histoires démontrent enfin que l’absence d’un confinement sérieux et strict dans les grandes villes en Algérie aggravent la propagation de l’épidémie sur le territoire national. Une erreur fatale que l’Algérie paiera cher.

LEAVE A REPLY