Epidémie du Coronavirus en Algérie : deux morts en une journée à Tizi-Ouzou, Ain Defla et augmentation vertigineuse des cas contaminés à Blida

0
209

L’épidémie du nouveau coronavirus COVID-19 poursuit ses ravages en Algérie. Ce dimanche 29 mars, le bilan s’est encore alourdi de deux morts déplorés à Ain Defla et Tizi-Ouzou. En revanche, le ministère de la Santé a annoncé officiellement une augmentation vertigineuse du nombre des cas contaminés à Blida. 

Cette wilaya du centre du pays compte à elle seule plus de 220 cas. Cela signifie que l’épidémie se renforce de jour en jour et la propagation de la contamination au coronavirus prend une dimension de plus en plus alarmante à travers le pays notamment au niveau de cette région du centre pays qui abrite des infrastructures stratégiques comme le siège de la première région militaire, l’un des plus importants aéroports militaires du pays, à savoir celui de Blida, et d’autres institutions étatiques.

Blida souffre donc le plus de l’épidémie et ses hôpitaux ont besoin en toute urgence d’une assistance médicale sophistiquée pour endiguer la propagation du coronavirus. Signalons en outre que les deux nouveaux décès enregistrés à Tizi Ouzou et Ain Defla sont des personnes âgées. Le premier, âgé de 75 ans, est un émigré en France. Le second est un homme de 64 ans sur lequel nous ignorons presque tout.

Au total, plus de 511 cas ont été recensés officiellement à travers le pays et le nombre de décès est de 31 victimes. L’Algérie est chaque jour fragilisée par cette épidémie unique dans son genre. Les autorités algériennes demeurent largement très critiquées pour leurs défaillances et incapacités à s’organiser et se doter des équipements médicaux nécessaires alors que le pic de l’épidémie risque d’intervenir d’ici 10 à 15 jours à travers le territoire national.

 

LEAVE A REPLY