Document exclusif. Voici toutes les directives sanitaires du ministère de la Santé pour la prise en charge des patients algériens touchés par le COVID-19

0
317

Algérie Part a obtenu en exclusivité le document officiel du ministère de la Santé qui relate les tenants et aboutissants des directives sanitaires préparées contre la pandémie du COVID-19. Il s’agit d’un document de 12 pages qui résume toutes les directives communiquées par le ministère de la Santé aux établissements hospitaliers et les directions de santé des wilayas. 

Ce document est une note communiquée par le ministère de la Santé hier le lundi 23 mars. Cette note a été préparée plus exactement par la direction générale de la prévention et de la promotion de la Santé, dirigée par Fourar Djamel, le haut responsable qui a été désigné comme porte-parole de la commission nationale de veille et de suivi de l’évolution de l’épidémie du Coronavirus. Les recommandations et directives de cette note résume l’organisation du dispositif de prise en charge des algériens touchés par le COVID-19.

Et d’après cette note, toutes les structures sanitaires peuvent être mobilisées pour accueillir et prendre en charge les malades contaminés par le COVID-19 en Algérie. Comme le précise le document en notre possession, tous les services hospitaliers peuvent être réaménagés pour prendre en charge les cas graves du nouveau coronavirus surtout si les lits dans les services de réanimation ou de pneumologie ou d’infectiologie ne sont pas suffisants pour hospitaliser les patients algériens.

Le ministère de la Santé algérien a ordonné également la séparation des cas suspects des cas confirmés.  La note du ministère de la Santé insiste sur la formation du personnel paramédical et médical pour parer à cette situation de pandémie. Les directives du ministère de la Santé précisent qu’il faut au moins 4 à 6 lits d’hôpitaux dans chaque établissement public qui doivent être dédiés à l’hospitalisation des cas sévères d’infection COVID-19.

Par ailleurs, à cause de la pandémie du coronavirus, le ministère de la Santé a demandé de réduire l’activité chirurgicale aux seules urgences chirurgicales car les médecins anesthésistes et réanimateurs des services de chirurgie seront réquisitionnés pour la lutte contre le nouveau coronavirus.  Cette note précise également les conditions de transport des patients algériens contaminés par le nouveau coronavirus et impose une tenue appropriée  pour les ambulanciers qui transportent jusqu’aux hôpitaux les patients contaminés. Il est également obligatoire de désinfecter les ambulances utilisées pour le transport des patients victimes du COVID-19.

Notons enfin que le ministère da la santé algérien a imposé dans cette note le traitement des cas du nouveau coronavirus avec de la chloroquine à raison de 500 mg et 2 fois par jour pendant 5 à 7 jours. D’autres médicaments ont été prescrits à l’image du Lopinavir, il s’agit d’un antirétroviral, à savoir un médicament utilisé pour soigner les malades victimes du VIH (SIDA). Les médecins algériens sont autorisés également à recourir à l’atazanavir, un autre antirétroviral actif utilisé également contre le VIH. Pour comprendre et connaître toutes les mesures imposées par les autorités sanitaires dans la lutte contre le nouveau coronavirus, nous mettons à la disposition de nos lecteurs et lectrices toutes les pages de cette note du ministère de la santé algérien obtenue au cours de nos investigations.

 

LEAVE A REPLY