L’aide chinoise pour lutter contre la pandémie du coronavirus : l’Algérie devra prendre son mal en patience et attendre son tour

0
185

Les aides chinoises qui étaient prévues pour la fin de la semaine passée ne sont pas arrivées à Alger. Les deux avions cargos qui devaient atterrir à Alger entre vendredi et samedi derniers ont été déporgrammés car la Chine est assailli par les fortes réclamations des autres pays durement touchés par la pandémie du coronavirus, a appris Algérie Part auprès de plusieurs sources gouvernementales algériennes. 

Selon nos sources, les autorités chinoises ont averti les autorités algériennes qu’elles ne peuvent pas, pour le moment, répondre à son appel à l’aide. Du moins dans l’immédiat. Et pour cause, les équipes médicales chinoises et des quantités importantes du matériel de prévention et de soin ont été mobilisées par la Chine au profit de plusieurs pays européens durement touchées par la pandémie et dont le nombre des morts se compte par plusieurs centaines par jour. Face aux demandes urgentes de ces pays européens, l’Algérie doit attendre son tour car la Chine dont l’économie tourne encore au ralenti puisqu’elle commence à peine à contenir la pandémie ne peut satisfaire les demandes de tous les pays qui la sollicitent.

Cette semaine, la Chine a fait parvenir plusieurs aides à des pays européens submergés par la pandémie comme  l’Italie où neuf experts chinois sont arrivés le 13 mars à Rome à bord d’un avion spécial. « Les neuf experts, six hommes et trois femmes emmenés par le vice-président de la Croix-Rouge chinoise Yang Huichan et par un illustre professeur de réanimation cardio-pulmonaire, Liang Zongan, sont des médecins-réanimateurs, pédiatres et infirmiers qui ont géré la crise du coronavirus en Chine », a précisé à ce propos le président de la Croix-Rouge italienne Francesco Rocca.

L’avion qui a transporté cette équipe chinoise contenait également plusieurs tonnes d’aide sanitaire. Se trouvaient notamment « des ventilateurs, du matériel respiratoire, des électrocardiographes, des dizaines de milliers de masques et d’autres matériels de santé », a détaillé Francesco Rocca. La Chine va envoyer prochainement plus de 2 millions de masques de protection à l’Union européenne, alors que l’Europe est devenu l’épicentre de la pandémie de coronavirus, a annoncé mercredi la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.

La livraison chinoise de matériel, attendue « bientôt » en Europe comprendra également 2 millions de masques chirurgicaux, 200 000 masques de type N-95 (de protection également), et 50 000 tests de dépistage du coronavirus. Avant l’Italie et l’Europe, les autorités chinoises ont déjà envoyé de l’aide médicale en Iran, qui constitue un important foyer du Covid-19. Téhéran, pris de court par la rapidité de la propagation, avait sollicité début mars l’aide de Pékin, qui a immédiatement répondu. L’Irak a également bénéficié d’une aide chinoise.

Avec la paralysie mondiale provoquée par la pandémie du COVID-19, l’Algérie devra continuer à batailler toute seule durant les jours à venir en attendant que la Chine regarde du côté du continent africain après avoir tendu sa main à l’Europe.

 

 

LEAVE A REPLY