L’inquiétante vitesse de la propagation du COVID-19 en Algérie : deux décès et 62 cas supplémentaires en 24 heures

0
380

La pandémie du coronavirus en Algérie se propage rapidement, très rapidement. deux décès et 62 cas supplémentaires ont été enregistrés ces dernières 24 heures, a reconnu ce dimanche le ministère de la Santé algérien. C’est un nouveau record de contamination et encore ces chiffres « officiels » ne reflètent qu’une partie infime de la réalité à cause des capacités ridicules du dépistage en Algérie. 

Mais ce constater, la Commission de suivi de l’évolution de l’épidémie installée par les autorités algériennes ne veut pas le reconnaître. Elle s’est contentée d’affirmer ce dimanche que 340 cas suspects sont actuellement en confinement en attendant les résultats des analyses. D’autre part, la wilaya de Blida renforce son statut de premier foyer de la pandémie en Algérie avec 110 cas contaminés et confirmés officiellement.

Cette forte propagation était prévue et annoncée par les experts scientifiques, mais les autorités algériennes n’ont jamais voulu mettre en quarantaine la région de Blida laissant ainsi les cas de coronavirus se multiplier de jour en jour. Aujourd’hui, l’Algérie se retrouve officiellement, selon les statistiques annoncées ce dimanche par le ministère de la Santé, avec plus de 201 cas confirmés et 17 morts. Un bilan qui va certainement s’alourdir dans les jours à venir. Pour rappel, le premier cas de coronavirus en Algérie a été signalé par les autorités sanitaires le 26 février dernier dans la région de Blida. Après presqu’un mois de tergiversations, de négligences et de défaillances politiques ou sanitaires, il semble plus que jamais difficile de ralentir la pandémie du COVID-19 en Algérie.

 

LEAVE A REPLY