Pandémie du Covid-19 en Algérie : 3 décès en 24 heures et la situation de plus en plus critique

0
361

La pandémie du COVID-19 est en train de créer une situation réellement critique. Preuve en est, 3 décès ont été enregistrés en 24 heures. Et après la wilaya de Blida, la pandémie vient de s’étendre jusqu’à Médéa où un décès a été déploré officiellement ce jeudi. Il s’agit d’un entrepreneur âgé de 47 ans qui est décédé après avoir souffert des symptômes les plus graves du COVID-19. Les autres décès ont été tous enregistrés à Blida, le principal foyer de la pandémie en Algérie. 

Le bilan officiel s’est donc élevé jusqu’à aujourd’hui jeudi à 82 cas confirmés. En 24 heures, le ministère de la Santé a déploré dix (10) nouveaux cas confirmés du virus corona. A Alger, 7 cas sont hospitalisés. A Tizi-Ouzou, ils sont 4 cas confirmés qui sont placés à l’isolement. Skikda est la wilaya la plus touchée à l’est du pays avec 3 cas hospitalisés. Mais Blida demeure l’épicentre de la pandémie avec 59 cas hospitalisés.

Pour tenter de relativiser la gravité de la situation, le ministère de la Santé a fait savoir que 32 cas contaminés ont été guéris. Ceci dit, le taux mortalité si élevé de la pandémie en Algérie jette le discrédit sur les chiffres officiels du ministère de la Santé.

Pour parer à tous les dangers, le ministère de la Santé a confirmé les informations révélées par Algérie Part et annonce l’installation d’hôpitaux de référence pour la réanimation notamment pour la prise en charge des cas compliqués, à l’image de l’hôpital de référence à Tipasa, dont les capacités sont passé de 8 à 35 lits de réanimation. Un autre hôpital de référence d’une capacité d’accueil de 70 lits de réanimation est prévu dans les jours à venir dans la wilaya de Blida.

 

LEAVE A REPLY