Tensions à Oran : plus de 600 passagers en provenance de Marseille confinés aux Andalouses

0
341

Plus de 612 passagers en provenance de Marseille, sud de la France, ont débarqué ce mercredi après-midi au Port d’Oran dans le cadre d’une opération de rapatriement des ressortissants algériens bloqués en France à la suite de la suspension des liaisons maritimes et aériennes entre l’Algérie et l’Europe. A Leur accueil, un sévère dispositif de prévention déployé par les autorités sanitaires de la wilaya d’Oran en présence d’un impressionnant dispositif sécuritaire. La consigne est claire : tous les passagers doivent être confinés en attendant de s’assurer qu’ils ne sont pas contaminés par le coronavirus. 

Et pour ce faire, les autorités de la wilaya d’Oran ont délogé tous les occupants du complexe touristique des Andalouses pour transformer ce village de vacances balnéaires en un centre d’hébergement momentané afin d’accueillir tous ces passagers qui ont longuement séjourné en France, l’un des pays européens les plus touchés par la pandémie du COVID-19. Aucun passager n’a été autorisé à débarquer avant de se soumettre à un test de dépistage et des contrôles médicaux.

Selon nos sources, ces contrôles sanitaires ont permis d’identifier plusieurs cas suspects de coronavirus ou de patients fortement grippés et présentant les syndromes du COVID-19. Face à ce dispositif sévère et strict, plusieurs voyageurs ont manifesté leur mécontentement affichant leur désaccord pour leur transfert vers un espace de confinement au complexe touristique Les Andalouses. Quelques mouvements de protestation ont été enregistrés, mais, globalement, soulignent nos sources, la majorité des passagers ont montré leur compréhension et ont accepté de coopérer avec les autorités sanitaires de la wilaya d’Oran.

LEAVE A REPLY