Coronavirus en Algérie : un 5e mort à Blida, les mosquées fermées, mais aucune mise en quarantaine en attendant le discours de Tebboune

0
280

Un nouveau décès du coronavirus (COVID-19) a été encore enregistré à Blida, le foyer de cette pandémie en Algérie. Il s’agit d’un « homme âgé de 50 ans souffrant de maladie chronique, dans la wilaya de Blida qui était en contact avec le premier cas, pour atteindre un total de cinq (5) décès sur un total de 60 cas confirmés », a déclaré ainsi le ministère de la Santé. 

Ce nouveau décès démontre une nouvelle fois que la pandémie s’enracine durablement à Blida et ses alentours, son principal foyer en Algérie. En dépit des dangers majeurs que fait peser ce foyer du coronavirus sur le reste du pays, les autorités algériennes n’ont encore pris aucune mesure pour instaurer une mise en quarantaine de la région de Blida ni déployé le moindre dispositif de confinement afin d’empêcher la propagation dangereuse de l’épidémie du coronavirus. Désarmée face à ce fléau et dotée d’un système de santé archaïque,  l’Algérie est en train de perdre un temps précieux qu’elle pourrait regretter dans les jours à venir si le nombre des cas confirmés s’aggravent avec un bilan beaucoup plus lourd.

Seule réaction salutaire, les mosquées, principaux lieux de rassemblements publics en Algérie, seront définitivement fermées. Le ministre des Affaires religieuses a fait savoir que la commission de la Fatwa avait tranché la question de l’accomplissement des prières dans les mosquées en décidant de « la suspension de la prière du vendredi et les prières collectives, et de la fermeture des mosquées et des lieux de culte à travers l’ensemble du territoire national ». « Il est impératif d’un point de vue religieux » de prendre les mesures susmentionnées en vue de préserver les vies des citoyens et « accompagner les mesures fermes prises par l’Etat », a précisé la commission de la Fatwa.

D’un autre côté, le président Tebboune doit s’exprimer ce mardi soir à 20 H pour faire des annonces aux algériens. Selon nos sources, Abdelmadjid Tebboune devra rassurer les Algériens et de nombreuses mesures préventives à l’image de toutes les fermeture des frontières du pays.

 

LEAVE A REPLY