Exclusif. Panique à la prison de Koléa : découverte d’un cas suspect et plusieurs prisonniers mis en quarantaine

0
422

La menace du coronavirus plane aujourd’hui sur les prisons algériennes qui souffrent d’une immense désorganisation à cause de la surpopulation carcérale. Un premier cas suspect a été découvert suspect à la prison de Koléa, l’une des plus importantes et grandes prisons du pays, a appris ce lundi Algérie Part au cours de ses investigations. 

L’administration pénitentiaire de la prison de Koléa a réagi rapidement à la suite de l’identification de ce premier cas suspect. En attendant les résultats des prélèvements effectués sur ce détenu, un dispositif urgent a été déployé consistant à mettre en quarantaine une dizaine de détenus avec lesquels le cas suspects étaient régulièrement en contact.

Cette situation n’a pas manqué de susciter une vague de panique au sein des détenus et du personnel de l’administration pénitentiaire. Les prisons, un milieu confiné et regroupant un grand nombre de personnes dans un espace très étroit, une proie idéale pour le coronavirus. L’Algérie compte officiellement plus de 90 mille détenus emprisonnés dans près de 150 prisons. Et jusqu’à maintenant, rien n’a été fait par les autorités algériennes pour  éviter la propagation de l’épidémie au sein des centres de détention, comme à l’extérieur.

LEAVE A REPLY