Ameyar, le fils d’Abdelghani Hamel passe aux aveux à propos de ses propriétés immobilières et terrains : « je suis dans le business depuis l’âge de 19 ans »

0
561

Ameyar Hamel, le fils de l’ex-patron de la DGSN Abdelghani Hamel, est passé ce jeudi aux aveux devant les juges du tribunal de Sidi M’hamed lors du procès dont il fait l’objet lui, son père, ses frères et sa mère pour enrichissement illicite, trafic d’influence, blanchiment d’argent, abus de fonctions et corruption. 

« Je suis dans le business depuis l’âge de 19 ans », a reconnu Ameyar Hamel pour justifier les origines de sa fortune composée de plusieurs entreprises, propriétés immobilières et assiettes foncières. « J’ai commencé dans l’agriculture qui est le métier originel de ma famille », dit-il alors qu’il est diplômé en commerce international.

Deux terrains à Tlemcen, une villa à Alger, des terrains de plusieurs hectares à Oran, des terrains agricoles à Hassi Bounif dans la wilaya d’Oran, des appartements à Oran et Tipaza, un projet d’une station d’essence à Oran, un autre terrain à Essania à Oran, des investissements à Ain Témouchent.. etc, le fils d’Abdelghani Hamel a reconnu qu’il est propriétaire de tous ces biens investissements et a tenté à chaque fois de justifier ces activités. « Comment vous êtes passés de l’agriculture à l’immobilier ? », s’est interrogé les juges.

Ameyar Hamel a répondu qu’il « voulait développer des activités lucratives et commerciales sans nuire au nom de son père ». Pas convaincus, les juges ont poursuivi leurs questions insistantes sur les origines de ces fonds ayant permis l’accumulation d’un aussi grand et riche capital.

LEAVE A REPLY