Exclusif. 39 accusés auditionnés dont le fils de Menad Nouba dans le dossier de Temmar à Mostaganem et la Cour Suprême

0
284

Cette semaine sera décisive pour l’évolution du dossier de l’ex-ministre de l’Habitat et ancien Wali de Mostaganem Abdelwahid Temmar. Placé sous mandat de dépôt et incarcéré le 6 février dernier, Abdelwahid Temmar a impliqué dans son dossier pas moins de 39 personnalités qui se retrouvent, désormais, sur le banc des accusés. Et parmi ces personnalités, nous retrouvons le fils de Menad Nouba, l’ancien patron de la Gendarmerie Nationale entre 2015 et 2018, qui avait été condamné le 30 octobre 2019 par le tribunal militaire de Blida à une peine de 15 ans de prison ferme après avoir été reconnu coupable “d’enrichissement illicite”, “abus de fonction” et “biens mal acquis” dans plusieurs wilayas du pays comme Alger, Oran ou Tipaza. 

Le fils du général-major Menad Nouba  est d’accusé dans le dossier de Temmar d’avoir bénéficié d’un lot de terrain en toute illégalité dans la wilaya de Mostaganem. Un lot de terrain qui a été attribué par Abdelwahid Temmar lorsqu’il était Wali de Mostaganem entre juillet 2015 et août 2017. L’ex-Wali est également accusé d’avoir concédé des terrains à plusieurs hommes d’affaires et oligarques algériens dont Ali Haddad et les frères Kouninef. Parmi les 39 personnes accusées dans ce dossier, nous retrouvons également des directeurs de l’exécutif de la wilaya de Mostaganem et des fonctionnaires de l’administration locale.

Selon nos sources, quelques-uns de ces accusés seront interrogés par la Cour Suprême demain lundi. Et d’autres devront passés devant le juge d’instruction près la Cour de Mostaganem à partir de mardi.

 

LEAVE A REPLY