Exclusif. Le responsable de l’administration de la DGSN, sa cousine et le business secret des ambulances

0
429

Derrière cette austérité qui lui sert de paravant, la DGSN regorge de secrets inavoués qui concernent le business juteux auquel s’adonne plusieurs hauts responsables de la police algérienne. Et parmi ces responsables qui se sont enrichis grâce à leurs fonctions, nous retrouvons le fameux Mohamed Noui Sifi, ancien directeur de l’Administrions générale de la DGSN, et l’actuel patron de la Police aux frontières (PAF). 

En effet, nous avons découvert au cours de nos investigations que lorsque Mohamed Noui Sifi dirigeait l’administration générale de la DGSN, il avait la main sur un immense budget estimé à plus de 50 millions d’euros chaque année. Entre 2013 et 2015, Mohamed Noui Sifi avait avantagé outrageusement sa cousine Naziha Azouzi pour lui permettre d’obtenir des marchés publics consistant à équiper les ambulances médicalisées acquises par la DGSN. Originaire de Tébessa comme son cousin Mohamed Noui Sifi, Naziha Azouzi possédait une entreprise basée à Dergana à l’est d’Alger. Il s’agit d’une entreprise spécialisée dans les équipements des ambulances médicalisées et la fourniture des civières.

Elle était associée avec un homme d’affaires avec lequel elle va se séparer à partir de 2015 pour se lancer toute seule dans ce business florissant puisque son cousin le haut responsable de la DGSN lui garantissait de remporter de nombreux marchés qui feraient d’elle une femme très riche.

Son associé ne digère pas le coup et actionne l’un de ses amis pour se venger. Cet s’appelle le commissaire Benamara Mohamed, l’ex-chef de sûreté urbaine de Dar El-Beida. Ce dernier tentera d’enquêter sur les affaires de Naziha Azouzi et de lui mettre des bâtons dans les roues. Mais la femme d’affaires saisit son cousin le puissant Mohamed Noui Sifi et ce dernier va peser de tout son poids  pour obtenir la tête du commissaire Benamara Mohamed qui sera suspendu de ses fonctions et traduits en justice pour abus de fonctions et abus de pouvoir. Personne, absolument personne n’a pu empêcher les affaires florissantes de Mohamed Noui Sifi et de sa cousine. Même pas le Hirak puisque le véreux Mohamed Noui Sifi est aujourd’hui à la tête de la direction de la Police des Frontières. Algérie Part publiera prochainement une nouvelle enquête sur les manoeuvres illicites et illégales de Mohamed Noui Sifi et de ses lieutenants qui développent récemment un business immoral au niveau des ports et aéroports du pays.

 

 

 

LEAVE A REPLY