Après un séjour à Paris, Chakib Khelil rejoint la Tunisie et ne montre plus aucun intérêt pour l’Algérie

0
501

Le célèbre ex-ministre de l’Energie Chakib Khelil a séjourné la semaine passée à Paris avant de se rendre en Tunisie pour un voyage d’affaires, a-t-on appris de plusieurs sources proches de l’entourage de celui qui fut l’homme fort du secteur des hydrocarbures et de l’énergie en Algérie entre 1999 jusqu’à 2010. Recherché et accusé encore et toujours par la justice algérienne dans plusieurs scandales ayant ébranlé Sonatrach et d’autres méga-projets de l’énergie, Chakib Khelil poursuit sa vie et ses affaires sans montrer la moindre inquiétude face aux nouvelles poursuites judiciaires que veut enclencher à son encontre la Cour Suprême à Alger. 

Mieux encore, Chakib Khelil ne s’intéresse plus à l’actualité algérienne et ne se sent plus concerné par les bouleversements qui secouent en ce moment l’Algérie. Lors de plusieurs diners à Paris, Chakib Khelil a fait savoir à plusieurs membres de son entourage qu’il n’a plus aucun compte à rendre à l’Algérie et il se sent totalement en sécurité à l’étranger notamment aux Etats-Unis où il réside encore en compagnie de son épouse et ses enfants.

D’autre part, Chakib Khelil continue de travailler en tant que consultant auprès de plusieurs organismes, cabinets internationaux spécialisés dans le conseil et l’accompagnement des sociétés pétrolières internationales dans leurs investissements.

LEAVE A REPLY