Exclusif. Les anciennes affaires du fils de Khelifa Ounissi avec les enfants d’Abdelghani Hamel

0
440

Khelifa Ounissi est le 15e patron de la DGSN dans l’histoire de la police algérienne et le troisième en moins d’un année en 2019 lors de son installation officielle le 25 août 2019. En dépit de sa mise à la retraite en 2012, Khelifa Ounissi est un enfant de la police algérienne où il a fait toute sa carrière. Il quittera, d’ailleurs, la police algérienne en 2012 avec le grade de contrôleur de Police. 

Il a passé, par ailleurs, la moitié de sa carrière (11 ans) au département de la police de l’air et des frontières (PAF), où il était directeur. Il y a fait toutes ses classes. L’homme devait incarner le renouveau et la droiture. Mais, en réalité, Khelifa Ounissi n’est pas du tout différent des autres hauts responsables algériens et entretient lui-aussi des liaisons très incestueuses avec l’argent.

Et pour cause, Yassine, le fils de Khelifa Ounissi, est devenu en 2009 l‘ami de Mourad, l’un des trois fils d’Abdelghani Hamel. Yassine et Mourad nouent une alliance et une amitié en raison des liens proximité entre leurs pères.  En effet, lorsque Khelifa Ounissi dirigeait le département de la Police de l’air et des frontières (PAF), Abdelghani Hamel dirigeait le groupement des gardes-frontières (GGF) de la gendarmerie nationale. Les deux hauts responsables ont beaucoup coopéré ensemble dans le cadre de l’exercice de leurs fonctions.

Les pères dirigent des institutions sensibles de l’Etat et les enfants développent leur business. Preuve en est, Yassine Ounissi et Mourad Hamel ont lancé une entreprise basée à Oran pour développer et gérer un port sec situé à Ain Témouchent. Leur association va durer de 2009 jusqu’à 2012 et ensuite Mourad Hamel et ses frères vont « dégager » de leur business le fils de Khelifa Ounissi. Ce dernier se plaint à son père, mais trop tard car Abdelghani Hamel le pousse à la retraite et Khelifa Ounissi doit partir à Djelfa, où il possède plusieurs propriétés immobilières et des terrains, pour passer sa retraite en toute discrétion.

Et c’est ainsi que l’infortuné Yassine Ounissi est exclu d’un business juteux qui fera la fortune des enfants de Hamel.

LEAVE A REPLY