Exclusif. Bientôt le grand ménage au ministère des Transports et Travaux Publics avec le départ de plusieurs dirigeants sponsorisés par Haddad ou Kouninef

0
396

Un grand ménage va se faire au sein de tous les services du ministère des Transports et Travaux Publics, a-t-on appris au cours de nos investigations. Il s’agit d’une opération d’assainissement qui sera mise en place dans les jours à venir afin de remplacer plusieurs hauts responsables sponsorisés dans un passé récent par Ali Haddad ou les frères Kouninef, les oligarques richissimes et décideurs de l’ombre. 

En clair, il s’agit de directeurs centraux qui ont été nommés à ce ministère sur recommandation de ces oligarques et puissants lobbyistes. Nous apprenons ainsi de sources sûres que l’actuel secrétaire général de ce ministère, à savoir ALI HAMMI, sera limogé prochainement et remis entre les mains des services de sécurité et de la Justice qui doit le convoquer pour clarifier son rôle dans plusieurs dossiers sulfureux ayant alimenté des scandales de corruption.

ALI HAMMI est cité dans divers  dossiers sensibles pour octroi d’indus avantages à ALI HADDAD en violant la réglementation algérienne et le code des marchés publics. Par ailleurs, Mourad Khoukhi, actuel Directeur Général de l’administration est pressenti pour remplacer le SG  du ministère des transports et travaux publics.

AIT ABDELLAH Boubekeur, l’inspecteur général du ministère des Transports, est également dans le collimateur de la justice algérienne. Il est cité dans plusieurs dossiers de corruption et notamment en raison de son rôle lors de l’élaboration des faux rapports pour protéger les intérêts des plusieurs oligarques de l’ère Bouteflika en échange des sommes d’argent conséquentes. Plusieurs autres directeurs centraux du ministère des transports sont également sur la sellette et devront répondre à plusieurs accusations de trafic d’influence et octroi de privilèges illicites. ils seront touchés dans une deuxième étape par ce nouveau plan d’assainissement dans les jours  à venir. Algérie Part poursuit ses investigations et reviendra prochainement sur ce dossier avec de nouvelles révélations.

 

LEAVE A REPLY