Grave révélation au procès de Fodil Boumala : le juge d’instruction en charge du dossier avait qualifié le peuple algérien « d’imbécile » !

0
937

Enorme et inédite révélation au procès de Fodil Boumala qui se tient depuis ce dimanche matin au tribunal de Dar El-Beida. Maître Salem Khatri, l’un des avocats de l’opposant et intellectuel algérien emprisonné à El-Harrach depuis le 19 septembre 2019, a révélé que le juges d’instruction près le tribunal de Dar El-Beida qui avait placé Fodil Boumala sous mandat de dépôt a écrit noir sur blanc dans son enquête accablante à l’encontre de l’opposant et l’une des figures du Hirak qu’il avait « profité de l’imbécilité du peuple » ! 

Oui, un juge d’instruction qui qualifie dans son rapport officiel ayant clôturé l’instruction sur l’affaire de Fodil Boumala que le peuple algérien est « imbécile » ! C’est du jamais vu. Un magistrat qui insulte et caricature tout son peuple. A entendre le juge d’instruction qui voulait à tout prix trouver le moindre motif valable pour placer l’ancien journaliste de l’ENTV en détention provisoire, le peuple algérien est « imbécile » au point où il s’est fait manipuler facilement par Fodil Boumala qui savait manier le verbe pour haranguer les foules à chaque vendredi du Hirak.

Il s’agit bel et bien d’un dérapage gravissime qui en dit long sur le fonctionnement irrationnel de la justice algérienne mise au service de l’arbitraire politique. Un justice qui est prête jusqu’à qualifier tout un « peuple » « d’imbécile » pour justifier uniquement l’ordonnance d’un mandat de dépôt à l’encontre d’un opposant pacifique. Le changement est plus qu’urgent en Algérie.

 

LEAVE A REPLY