Exclusif. Metidji, l’une des plus grosses fortunes de l’Oranie, demain à la brigade de Bab Jedid qui relance son dossier

0
361

Hocine Metidji, propriétaire avec ses enfants du groupe Holding Metidji, sera convoqué à partir de demain dimanche à la brigade de recherches de Bab Jedid de la  gendarmerie nationale, a-t-on appris de sources sûres. Il s’agit de l’une des plus grosses fortunes de toute l’Oranie dont le dossier doit être bouclé dans les jours à venir pour qu’il soit transmis définitivement à la justice. 

Le Groupe Metidji, spécialiste dans la production agroalimentaire à base de céréale, est l’un des groupes privés les plus prospères en Algérie. Safina est l’une des marques les plus célèbres de ce groupe. Une marque connue pratiquement à travers tout le territoire nationale.  Derrière ce succès fulgurant se cache Mr Metidji Hocine Mansour qui est né le 07/06/1949 à Tiaret dans une famille de grands propriétaires terriens. La SPA Metidji est un holding regroupant plusieurs Entreprises dont les filiales sont : ETANCHAL, Metidji Transport de Marchandise, le Comptoir du Maghreb, Les Grands Moulins du Dahra, Les Moulins de la Chorfa et La Maiserie de la Tafna et qui sont gérées avec son fils M’hamed Zoubir DG du groupe et sa fille Souad Responsable financière.

Depuis la chute du clan présidentiel des Bouteflika, Hocine Metidji et certains de ses enfants impliqués dans ses affaires ont fait l’objet d’une interdiction de quitter le territoire national (ISTN). La brigade de recherches de Bab Jedid a commencé son enquête sur son empire et ses relations troublantes avec le pouvoir de Bouteflika dés le mois d’avril 2019. Après plusieurs convocations, l’enquête a tourné au ralenti. Aujourd’hui, elle est relancée car la justice veut ouvrir ce dossier dans les plus brefs délais et trancher sur le sort de Hocine Metidji et ses associés.

Selon nos investigations, la chute de l’ex-ministre de l’Habitat et ancien wali de Mostaganem, Abdelwahid Temmar, placé en détention provisoire par la Cour Suprême le 6 février dernier, a permis à la justice algérienne de mettre en exergue le rôle controversé de Metidji dans plusieurs affaires douteuses et illicites. Hocine Metidji est cité dans le dossier du foncier généreusement offert, sans respecter les exigences de la loi, par Abdelwahid Temmar à de nombreux hommes d’affaires choyés par le système Bouteflika. Hocine Metidji est cité également dans le dossier des financements occultes accordés à la compagne électorale du 5e mandat. Metidji est impliqué aussi dans une drôle d’affaire de surfacturation de chevaux de race importés depuis l’étranger.

Il devra aussi être interrogé à propos des conditions dans lesquelles il a acquis plusieurs biens immobiliers prestigieux en France notamment dans le très chic quartier de Neuilly-Sur-Seine.

 

LEAVE A REPLY