Anis Rahmani de nouveau devant les juges et cette fois-ci au tribunal de Sidi M’hamed : vers le déblocage de 500 plaintes contre le patron et les journalistes d’Ennahar TV

0
342

Le patron d’Ennahar TV, Anis Rahmani, comparaîtra encore une fois devant les juges et cette fois-ci il sera présenté à partir de demain jeudi devant le parquet du tribunal de Sidi M’hamed, a-t-on appris de sources sûres. 

Selon nos sources, Anis Rahmani doit être interrogé et auditionné dans le cadre de plusieurs autres affaires dans lesquelles il fait l’objet de plusieurs plaintes déposées contre sa personne depuis 2015. Selon nos sources, la justice algérienne va relancer l’étude de plus de 500 plaintes qui ont enregistrées dans différents tribunaux à l’encontre d’Anis Rahmani et des journalistes d’Ennahar TV ou d’Ennahar quotidien.

Le déblocage de ces plaintes devra permettre aux victimes des campagnes de diffamation, de dénigrement et d’humiliation orchestrées par Anis Rahmani et ses journalistes de recouvrir leurs droits et d’exiger des réparations. De nombreux procès attendent donc Anis Rahmani qui risque de croupir pendant encore longtemps dans sa cellule de la prison de Koléa.

Signalons enfin qu’une autre mesure a été décidée par les autorités publiques contre le groupe Ennahar, propriété d’Anis Rahmani et de son épouse Souad Azzouz. L’ANEP, l’organe qui gère et distribue la manne publicitaire de l’Etat algérien, a coupé les vivres au quotidien Ennahar et la chaîne Ennahar TV. En clair, depuis hier mardi, plus aucune page de publicité n’a été accordée au quotidien Ennahar et le quotidien arabophone, naguère le chouchou de l’ANEP sur instruction du pouvoir politique, pourrait cesser de paraître dans les jours à venir car il ne pourra plus obtenir des revenus publicitaires qui pourront lui permettre de financer les coûts de son impression. Reste enfin le devenir de la chaîne de télévision Ennahar TV qui demeure totalement méconnu.

LEAVE A REPLY