Exclusif. Les algériens paient plus cher leurs billets d’avion vers Tamanrasset ou Adrar que vers Dubai ou Londres

0
682

C’est une belle arnaque. Les voyageurs algériens paient beaucoup plus cher leurs billets vers les villes du sud du pays que vers l’étranger. Et non, ce n’est pas une Fake News ni une blague, c’est bel et bien la vérité que nous venons de découvrir au cours de nos investigations. En effet, malgré d’importantes subventions étatiques, les vols d’Air Algérie vers les villes du sud du pays sont nettement plus chers, au KILOMETRE PARCOURU, que vers les destinations du Moyen-Orient, Dubai ou Londres. Explications. 

En 2019, la compagnie aérienne nationale Air Algérie a bénéficié d’un montant astronomique de plus de 3800 Milliards de centimes au titre de la subvention du service public qu’elle est censée utiliser pour subventionner les prix des billets d’avion à destination des villes de l’intérieur du pays dans le but de faciliter les déplacements des Algériens dans leur propre pays.

Malheureusement, Air Algérie, plombée par sa mauvaise gestion, gère d’une manière totalement catastrophique ces subventions publiques et ne fournit aucun bilan sérieux à l’Etat qui continue d’accorder des sommes colossales aux responsables d’Air Algérie alors que les billets d’avion demeurent totalement inaccessible pour les habitants des villes du grand sud algérien.

La réalité que cache soigneusement les hauts responsables d’Air Algérie aux autorités publiques est amère :  cette subvention ne bénéficie pas aux citoyens. En effet, une simple analyse comparative des tarifs pratiqués par Air Algérie à l’international et sur le réseau domestique permet de se rendre compte de la grave supercherie dont sont victimes l’Etat et la population particulièrement celle du SUD du pays qui n’en finit pas d’être traités en citoyens de seconde zone.

Le tableau ci après (simulations pour le mois de février), qui a été élaboré à partir de la grille tarifaire mise en place par la compagnie Air Algérie montre, clairement et sans ambiguïté, que le citoyen de Tamanrasset, Adrar ou Tindouf se rendant à Alger paye au kilomètre parcouru son billet d’avion bien plus cher (jusqu’a +50% sur une base Hors Taxes) que le voyageur qui emprunte les lignes d’Air Algérie desservant Dubai ou Paris Dakar ou Londres. Il faut savoir, par ailleurs, que le carburant fourni par NAFTAL à Air Algérie sur les lignes domestiques est nettement moins cher que celui consommé sur les lignes internationales. Air Algérie « bouffe » donc toutes ces subventions pour finalement pratiquer des prix inaccessibles pour le commun des Algériens. C’est un véritable scandale.

Les pouvoirs publics doivent absolument se pencher sur cette grave anomalie, voire tromperie, qui coute cher au contribuable algérien sans profiter aux populations du SUD qui n’ont pas d’autres choix que de voyager par avion au regard de l’éloignement géographique. Jusqu’à aujourd’hui, les villes du SUD sont très mal desservies par Air Algérie. Voyager en avion jusqu’à Tamanrasset, Adrar ou Djanet est un luxe que peu d’algériens peuvent se l’offrir alors que l’Etat donne des milliards de centimes de subventions publiques à Air Algérie. Ce scandale doit cesser car il y va de l’intégrité morale de l’Etat algérien.

Voir « frais de transport aérien » à droite des captures d’écran ci après

LEAVE A REPLY