Comment Louisa Hanoune a organisé la rencontre entre Said Bouteflika et le général Toufik

0
574

Louisa Hanoune, la présidente et leader du parti des travailleurs, l’une des figures de proue de la scène politique algérienne, a reconnu le dimanche et lundi derniers au tribunal militaire de Blida qu’elle était l’organisation de la rencontre secrète entre Said Bouteflika et le général Toufik le 27 mars 2019 à Dar El-Afia à Hydra. 

Tout a commencé le 26 mars 2019 lorsque Louisa Hanoune appelle Said Bouteflika pour lui lancer cette phrase assassine : « La situation du pays est explosive ! Qu’attendez-vous pour quitter le pouvoir ? » Et Said Bouteflika lui répond qu’on ne peut pas parler « de ces choses-là au téléphone. On doit se voir ». C’est à ce moment-là que Louisa Hanoune insiste pour associer à cette rencontre le général Toufik, l’ex-patron du DRS pendant plus de 25 ans.

Et devant les juges du tribunal militaire de Blida, Louisa Hanoune a défendu ses choix et ses positions. « Le général Toufik a une expérience de plus de 25 ans à la tête des services de renseignements. Il a une grande expérience dans la gestion des crises politiques. Aux Etats-Unis et dans certains autres pays, on consulte toujours les anciens chefs des services », a confié la présidente du parti des Travailleurs qui n’a pas du tout caché ses relations avec le général Toufik.

« J’étais toujours en contact avec le général Toufik car il a toujours adopté des positions nationalises et républicaines », se justifie-t-elle avant de conclure son témoignage par un pavé dans la mare. « En 2015, une Issaba s’est constituée contre ma personne parce que j’ai lancé une initiative avec 19 autres personnalités où nous demandions de rencontrer le Président Bouteflika pour nous assurer que c’était réellement lui qui prenait les décisions »…

 

 

LEAVE A REPLY