Confidentiel. Lamine Ouyahia s’installe à Dubai pour fuir la justice algérienne et sa mère et son frère choisissent l’Espagne

0
852

Lamine Ouyahia, le fils de l’ex-Premier ministre Ahmed Ouyahia et l’un des piliers du pouvoir algérien durant ces 30 dernières années, s’est installé à Dubai et refuse de répondre aux convocations que lui adressent les services de sécurité et la justice algérienne, a-t-on appris au cours de nos investigations. 

Alors que son père croupit à la prison d’El-Harrach depuis le 12 juin  2019, Lamine Ouyahia s’est rapidement enfui à l’étranger dés les premiers remous qui ont secoué le pays, a-t-on pu confirmer au cours de nos investigations. L’homme n’a pas attendu son placement sous interdiction de quitter le territoire national (ISTN) pour se réfugier à Dubai où il dispose d’une florissante société spécialisée, appelée OTEK FZCO, et spécialisée dans la commercialisation des logiciels informatiques et systèmes anti-virus Kaspersky. L’homme fait l’objet de plusieurs enquêtes diligentées par la justice algérienne sur des faits d’enrichissement illicite, de trafic d’influence et obtention d’indus privilèges. Mais Lamine Ouyahia n’a jamais daigné répondre aux convocations de la justice algérienne. Et pourtant, il avait amassé une considérable fortune en Algérie grâce aux marchés publics qu’il a pu décrocher auprès de plusieurs institutions de l’Etat pour des prestations informatiques et des ventes de logiciels sophistiqués importés en devises depuis l’étranger. 

Quant au deuxième fils d’Ahmed Ouyahia, Abdelhakim Ouyahia qui possède l’entreprise Eurl Modern Media basée au Cyber-parc de Sidi Abdellah, il s’est réfugié en compagnie de sa mère et de ses enfants en Espagne, a-t-on constaté au cours de nos investigations. Lui-aussi, il est recherché par la justice algérienne qui veut l’interroger sur plusieurs marchés et projets réalisés en Algérie ces dernières années.

Toute la famille Ouyahia est donc à l’étranger à l’abri des poursuites judiciaires et des regards indiscrets des enquêteurs des services de sécurité. La famille a laissé derrière elle en Algérie un richissime patrimoine économique. A titre d’exemple, la famille Ouyahia possède un important centre d’affaires à Bab Hassan. Un building moderne qui abrite de nombreuses autres entreprises et start-ups. Ce centre hypermoderne est géré par la Sarl Ventura. Le bâtiment s’appelle, par ailleurs, Ventura Business Center.

 

LEAVE A REPLY