Confidentiel. Tayeb Louh hospitalisé après avoir été affaibli par ses conditions de détention : le triste destin d’un « hagar »

0
782

Naguère, il faisait la pluie et le beau temps. Il était le maître de la justice algérienne et l’un des piliers du régime algérien. Lui, c‘est Tayeb Louh, l’ex-ministre de la Justice qui avait monopolisé tous les pouvoirs judiciaires entre ses mains entre septembre 2013 et fin mars 2019. A la fin de l’année 2018, il voulait tenter sa chance dans le brouhaha général en s’imposant comme l’un des potentiels successeurs d’Abdelaziz Bouteflika. Mais le Hirak et les bouleversements politiques qui ont secoué l’Algérie lui réserveront un tout autre destin. 

Tayeb Louh est incarcéré à la prison d’El-Harrach depuis le 22 août 2019. Il est officiellement poursuivi pour « abus de fonction », « entrave au bon fonctionnement de la justice », « incitation à la falsification de procès-verbaux officiels » et « incitation à la partialité ». De graves chefs d’inculpation qui peuvent lui valoir de longues années de prison ferme. Mais l’homme qui est au pouvoir depuis 2002, année à laquelle il est nommé ministre du Travail et de la Sécurité Sociale, git dans une lugubre cellule de prison à El-Harrach. Après à peine 6 mois d’emprisonnement, Tayeb Louh est terriblement affaibli par ses conditions de détention, a-t-on appris au cours de nos investigations.

L’ex-ministre de la Justice a été même hospitalisé en toute urgence la semaine passée à l’extérieur de la prison d’El-Harrach. Selon nos sources, il avait été transféré, d’abord, à l’hôpital de Beni-Messous pour subir des soins. L’ex-puissant ministre chancelle et se plaint de ses conditions de détention notamment du comportement très railleur et hostile à son égard du personnel de l’administration pénitentiaire sur lesquels il exerçait son autorité depuis plus de 5 ans. Une autorité caractérisée par la Hogra et les brimades inqualifiables.

Aujourd’hui, il ne reste à Tayeb Louh qu’un lit d’hôpital et une lugubre cellule de prison. Triste fin pour un hagar longtemps aveuglé par sa puissance.

 

LEAVE A REPLY