Abdelkrim Benhamadi, l’un des actionnaires de Condor, remis en liberté par la Cour d’Alger

0
469

La chambre d’accusation au niveau de la Cour d’Alger vient de décider ce dimanche de remettre en liberté Abdelkrim Benhamadi, l’un des 4 frères Benhamadi placés en détention à la prison d’El-Harrach depuis le 9 août 2019. Abdelkrim Benhamadi est l’un des actionnaires du groupe privé Condor en compagnie de ses frères Omar, Abdelmalek, Moussa et Smail. 

La Cour d’Alger a décidé également de placer Abdelkrim Benhamadi sous contrôle judiciaire en attendant la programmation du procès des propriétaires du groupe Condor confrontée à d’énormes difficultés financières et économiques depuis le début des déboires judiciaires de ses actionnaires et propriétaires. Des milliers d’emplois sont en danger et les travailleurs de Condor n’ont pas cessé de tirer la sonnette d’alarme.

Selon nos sources, la chambre d’accusation à la Cour d’Alger a pris la décision de cette remise en liberté à la suite des conclusions auxquelles ont abouti les investigations menées par le juge d’instruction près le tribunal de Sidi M’hamed à Alger qui n’a pas obtenu des éléments concrets prouvant la culpabilité réelle d’Abdelkrim Benhamadi. A la Cour d’Alger, les juges de la chambre d’accusation ont été ainsi convaincus par les avocats de la famille Benhamadi que le placement sous mandat de dépôt d’Abdelkrim Benhamadi a été une mesure arbitraire qui n’était nullement justifiée.

Rappelons enfin que les frères Benhamadi sont poursuivis pour blanchiment d’argent, privilèges illicites et détournements de crédits bancaires ainsi que d’autres graves accusations qui risquent de valoir plusieurs années de prison ferme à cette fratrie d’hommes affaires. Plusieurs hauts responsables sont impliqués dans le dossier des frères Benhamadi. Il s’agit des deux anciens premiers-ministres, Sellal et Ouyahia, ainsi que de l’ex-Wali d’Alger, Abdelkader Zoukh.

 

 

LEAVE A REPLY