Coronavirus : Les autorités algériennes attendent toujours les autorisations nécessaires pour lancer le vol Alger-Wuhan et récupérer les ressortissants algériens

0
321

C’est un feuilleton sans fin. Après deux reports et annulations, un troisième vol a été mis en place pour rapatrier les 36 ressortissants algériens qui sont bloqués à Wuhan, la ville chinoise ravagée par l’épidémie du coronavirus. Selon nos investigations, demain dimanche, un vol est programmé entre 3 H 00 et 4 H 00 à l’aéroport international d’Alger. 

Un avion spécial d’Air Algérie a été réquisitionné avec à son bord 12 médecins spécialisés qui ont été mobilisés, devra décoller de l’aéroport d’Alger vers Wuhan où il devra atterrir à 23 H 00. Le lendemain lundi, après avoir embarqué les ressortissants algériens, ce vol spécial devra quitter Wuhan vers 2 H 00 pour rallier Alger à partir de 8 H 20. Ce vol ne va pas transiter par Pekin, la capitale chinoise comme les deux autres vols précédents qui étaient prévus jeudi et vendredi derniers.

Cependant, pour l’heure, aucune confirmation officielle n’a été donnée à Air Algérie car la direction de l’avion civile algérienne attend toujours la délivrance de toutes les autorisations nécessaires pour permettre à cet avion d’Air Algérie d’atterrir à Wuhan et de revenir ensuite vers Alger.

Il est à signaler que dés leur arrivée, les 36 ressortissants algériens de Wuhan seront mis en quarantaine dans un service spécial à l’EHS des maladies infectieuses El-Hadi Flici (El Kettar).

Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, s’est rendu jeudi dernier à cet hôpital algérois où il a instruit les responsables de l’hôpital ainsi que le staff médical d’assurer le suivi et le bien-être des algériens rapatriés et de ne pas les priver des visites familiales, tout en prenant les précautions nécessaires pour éviter la contagion au cas ou ces derniers seraient porteurs du virus.

Au niveau de l’aéroport international Houari-Boumediene, les passagers de dix (10) vols par jour, notamment en provenance de Dubaï, d’Istanbul, de Doha, du Caire et de Pékin, sont soumis a des caméras thermiques. Toute personne suspectée d’infection par le coronavirus sera évacuée en urgence vers l’EHS El-Kettar. Pour l’heure, c’est le seul dispositif de prévention qui a été déployé par les autorités algériennes face à la menace du Coronavirus.

 

LEAVE A REPLY