Confidentiel. 12 VIP transférés d’El-Harrach à la prison de Koléa après avoir constaté qu’ils jouissent de certains privilèges

0
712

Branle-bas de combat à la prison d’El-Harrach où au moins 12 personnalités VIP ont été transférées vers la prison de Koléa, wilaya de Tipaza, parce qu’elles avaient obtenu des « privilèges » qui étaient totalement interdits dans les prisons algériennes, a-t-on appris de sources sûres. 

En effet, selon nos sources, ces personnalités VIP, des hommes d’affaires ou des anciens dirigeants politiques, ont pu se procurer des téléphones mobiles pour effectuer des appels depuis leurs cellules de prison, ou des smartphones pour se connecter à Internet et établir des communications avec des proches sans oublier la nourriture la plus fastueuse alors que plusieurs plats sont interdits en prison pour des considérations sécuritaires.

D’après nos sources, les 12 personnalités qui ont été transférées d’El-Harrach à Koléa sont les trois enfants d’Abdelghani Hamel, l’ex-puissant patron de la DGSN, à savoir la police algérienne, l’ex-ministre de la Solidarité Nationale et patron du FLN, Djamel Ould Abbès, l’homme d’affaires Hassen Larbaoui, ou l’ex-emblématique patron de la Résidence d’Etat de Club-des-Pins, Hamid Melzi. D’autres personnalités devraient changer de prison et de cellules dans les jours à venir, certifient enfin nos sources.

 

LEAVE A REPLY