Confidentiel. Coronavirus : le vol qui devait rapatrier les ressortissants algériens bloqués à Wuhan retardé à cause de la grève du PNC d’Air Algérie

0
408

Le vol AH3060, le vol spécial qui devait partir à Pékin et Wuhan en Chine pour rapatrier les ressortissants algériens confrontés à l’épidémie meurtrière du Coronavirus a été retardé aujourd’hui jeudi à cause du débrayage surprise organisé dés les premières heures de cette matinée par le personnel naviguant commercial d’Air Algérie, a-t-on appris de sources sûres. 

Ce vol spécial a été mis rapidement en place à la suite de l’instruction de la Présidence de la République qui a demandé de rapatrier en toute urgence les ressortissants algériens de Wuhan, la ville chinoise ravagée par le Coronavirus. Or, ce vol spécial qui devait décoller vers 12 H 30 ou 13 H de l’aéroport international d’Alger a été retardé en raison de l’absence de l’équipage de l’appareil consacré à ce vol spécial et urgent.

Plus de 300 PNC d’Air Algérie ont entamé un débrayage pour protester contre le gel de l’accord salarial depuis plus de 3 ans qui leur permet de toucher des revalorisations salariales. Par ailleurs, les protestataires d’Air Algérie dénoncent également les conditions de travail déplorables, des lieux de travail insalubres, des moyens de travail inexistants et l’absence de procédures préventives vis-à- vis du Coronavirus.

D’ailleurs, à ce sujet, plusieurs PNC algériens ont refusé de travailler à bord du vol AH3060 estimant qu’aucun dispositif sanitaire sérieux n’a été déployé pour les protéger contre les symptômes du virus mortel qui touche de plein fouet la Chine.

Dans ces conditions, Air Algérie n’a pas pu encore former l’équipage nécessaire pour lancer ce vol spécial qui doit passer, d’abord, par Pékin afin de récupérer 12 employés d’Air Algérie et repartir, ensuite, vers Wuhan où 36 ressortissants algériens, des étudiants pour la majorité d’entre eux, attendent leur rapatriement en urgence vers leur pays natal.

 

 

LEAVE A REPLY