Comment Air France, Transavia, ASL Airlines France et Volotea se sont partagées le gâteau algérien d’Aigle Azur

0
541

La disparition des airs de la compagnie aérienne française Aigle Azur a fait le bonheur de plusieurs autres compagnies aériennes. Aigle Azur a laissé derrière elle un juteux marché algérien qui faisait saliver plusieurs de ses concurrents. Aigle Azur représentait avant sa faillite 28% de parts de marché entre la France et l’Algérie, soit 1 265 000 passagers par.  Aigle Azur employait 350 de ses 1150 employés en Algérie. La moitié de son chiffre d’affaires de 300 millions d’euros réalisé en 2018 provenait du marché algérien. 

Aigle Azur a laissé donc derrière elle un succulent gâteau et les compagnies aériennes européennes se sont affrontées lors d’une très rude compétition pour récupérer les droits de trafic d’Aigle Azur, principalement vers l’Algérie. Ceci dit, le 16 janvier dernier, la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) en France a publié la liste officielle des compagnies qui vont récupérer les droits de trafic d’Aigle Azur. Et force de constater que les compagnies gagnantes s’appellent Air France, Transavia, ASL Airlines France et la compagnie espagnole Volotea qui est basée à Barcelone. Ces compagnies sont les nouveaux concurrents d’Air Algérie sur le marché algérien où plus de 4 millions de voyageurs prennent chaque année l’avion entre les deux pays, à savoir l’Algérie et la France.

Air France, ASL Airlines France, Ryanair, Transavia France et Vueling se sont portées candidates sur un certain nombre de lignes. Il fallait trouver un transporteur aérien supplémentaire sur la liaison Paris-Alger ; un transporteur supplémentaire sur la liaison Paris–Oran ; deux transporteurs supplémentaires sur la liaison Paris–Béjaïa; un transporteur sur chacune des liaisons suivantes : Paris–Annaba ; Paris–Constantine ; Paris–Sétif ; Paris–Tlemcen.

La DGAC a choisi de désigner ASL Airlines France sur les lignes Paris–Béjaïa et Paris–Annaba ; Transavia France sur les lignes Paris–Alger, Paris–Oran, Paris–Béjaïa, Paris–Constantine, Paris–Sétif et Paris– Tlemcen. Elle permettra à Air France et ASL Airlines France d’augmenter leurs capacités sur les lignes sur lesquelles elles sont déjà désignées.

A Marseille, les compagnies Air France, ASL Airlines France, Transavia France, Volotea et Ryanair se sont portées candidates sur les lignes Marseille–Alger ; Marseille–Annaba ; Marseille–Béjaïa ; Marseille–Constantine ; Marseille–Oran ; Marseille–Sétif ; Marseille–Tlemcen. La DGAC a décidé de proposer Air France sur la ligne Marseille–Alger et Volotea sur les lignes Marseille–Annaba, Marseille–Béjaïa, Marseille–Constantine, Marseille–Oran, Marseille–Sétif, Marseille–Tlemcen. Julien Boullay, directeur commercial et marketing de l’aéroport de Marseille, parle d’une mise en service des vols Air France et Volotea vers l’Algérie, après le Ramadan, qui se déroule cette année, du 23 avril au 23 mai.

 

A Nice, seule la liaison vers Alger était concernée. Air France et Volotea se sont portées candidates. La DGAC a décidé de désigner Air France comme transporteur du pavillon européen sur la ligne Nice–Alger. La compagnie tricolore volera 3 fois par semaine en été et 2 fois l’hiver.

A Bordeaux : Ryanair et Volotea se sont portées candidates sur les liaisons exploité par Aigle Azur vers la capitale algérienne. Seule Air Algérie opère actuellement cette liaison avec presque 35.000 passagers transportés en 2018 en progression de près de 30 % par rapport à 2015. Aigle Azur n’a opéré cette liaison qu’en été 2017 avec un petit nombre de passagers transportés (2 519). La DGAC propose de désigner Volotea comme transporteur du pavillon européen sur la ligne Bordeaux – Alger. Volotea propose deux fréquences hebdomadaires, le mercredi et le samedi. Elle est prête à commencer son services dès le début de la saison été 2020 avec un A319 de 156 places.

A Lille, deux lignes étaient concernées : Lille–Alger et Lille–Oran. ASL Airlines France et TUI Airlines Belgium se sont portées candidates. ASL Airlines France a été désigné comme transporteur du pavillon européen sur les lignes. La compagnie souhaite exploiter des services au départ de Lille vers Alger et Oran dès les premiers jours de la saison été 2020, avec une fréquence de deux fois par semaine l’été et une fois par semaine l’hiver. ASL Airlines France indique par ailleurs qu’elle proposera des vols supplémentaires en période de pointe (du 15 juin au 15 septembre). Les liges seront exploitées en B 737-800 de 189 places.

A Lyon, étaient concernées les lignes de Lyon–Alger ; Lyon–Béjaïa ; Lyon–Constantine ; Lyon–Oran ; Lyon–Sétif. Les compagnies Air France, ASL Airlines France, Transavia France et Volotea se sont portées candidates. Il est proposé de désigner comme transporteur du pavillon européen : ASL Airlines France sur la ligne Lyon–Alger ; Transavia France sur les lignes Lyon–Béjaïa, Lyon–Constantine et Lyon–Oran ; Volotea sur la ligne Lyon–Sétif. Et de permettre à Transavia France d’augmenter ses capacités sur la ligne Lyon – Alger.

Enfin à Toulouse, les liaisons Toulouse–Alger et Toulouse–Oran étaient concernées. Les compagnies Air France, ASL Airlines France, Ryanair et Volotea se sont portées candidates. La DGAC a désigné Air France comme transporteur du pavillon européen sur les lignes.

LEAVE A REPLY